Les Chroniques Pressées d'une prof de français

Chronique Pressée 6 – Les méduses ont-elles sommeil ?

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

dd

56a45ca47fbed0bcd25013ae53b3b496

dd

Les méduses ont-elles sommeil ? 

comme une petite dose de style dur !

dd

EXCELLENT !

magnet-double-face-smiley-50mm (1)

dd

Les Méduses ont-elles sommeil ?

De Louisiane C. Dor

Chez Gallimard

 

— Littérature contemporaine —

41VWJjf14gL._SX302_BO1,204,203,200_

Quatrième de couverture :

« Mon destin ne pouvait pas être aussi simple que le leur. Aussi plat. Aussi rien. Je voulais devenir quelqu’un. Paris m’attendait, je le savais, que Paris m’attendait. J’ai alors quitté le gouffre dans lequel Dieu et ma mère m’avaient implantée, et ai fait de mon quotidien ce dont je n’avais jamais rêvé : un désastre. »

(quatrième de couverture de la réédition Folio)

 

 

Mon avis avant Chronique :

 

J’ai avalé les mots cristallisés de ce roman et plongé dans les nuits des Méduses, droguée et hallucinée, pour la première fois de ma vie.

 

 

Chronique Pressée :

En un mot :

∼ De l’errance au précipice : la traversée d’une solitude ∼

 

En une phrase :

∼ Extase ou désespoir ?

Extase et désespoir : voilà la vie d’Hélène.

Depuis la drogue, depuis les fausses paillettes du rêve, depuis le cauchemar des nuits sans sommeil… 

 

 

Sur le style :

∼ Les mots durs, immédiats et sans mensonge du vrai 

 

Mots à retenir : 

« Ce sous-sol est davantage réservé aux fourmis qui gigotent – autrement dit, les amateurs de coke – tandis que le rez-de-chaussé est un aquarium débordant de méduses, souples et vénéneuses. »

(page 27, édition Folio)

 

« Je me prépare pendant des heures pour les soirées. C’est moi qui serai la plus belle. C’est moi qui aurai le rouge à lèvres le plus rouge et le look le plus soigné. Dans trois heures, c’est aussi moi qui aurai les yeux les plus angoissants et la peau la plus moite. Mais à ce moment-là, je ne me regarderai plus dans le miroir. La beauté sera dans ma tête et l’horreur ne se lira que sur mon visage. »

(page 48, édition Folio)

 

« Aujourd’hui, c’est le désespoir qui me sort du lit le matin. Et s’il parvient à me faire lever, c’est uniquement parce que je le confonds avec le bonheur. »

(page 73, édition Folio)

 

 

Pour acheter Les méduses ont-elles sommeil ?,

il suffit de cliquer !

41VWJjf14gL._SX302_BO1,204,203,200_

 

 

À votre marque-page et bonne lecture !

marque-pages-eliora-bousquet-p-3

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

l'encre de l'écriture poétiques

L'amour n'est pas une légende

Les chroniques de Louise Desmons

Petits textes d'humeurs et d'humour. Tous contes faits.

Le tempo des livres

Une plume, des rythmes.

Histoires en folie et Animaux

Histoire , Animaux , actualité et J'en passe...

BSF

Voir, juger, agir.

Travel Colibri

Voyages sur le monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

Le Sushi Qui Bouquine

Lecture et pop-culture

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

LE COMPTOIR DE LA CULTURE

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Allée des mots ♡

Blog lecture, écriture, art, développement personnel

La Lectrice Compulsive

Lectrices passionnées chroniquent leurs récentes et anciennes lectures afin de les partager avec d'autres passionnés de lecture.Voyageons au fil des pages sur des mers d encre

Les mots d'Eric

La poésie est partout, je la sens, la ressens, la partage...

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

%d blogueurs aiment cette page :