Les Chroniques Pressées

Chronique Pressée 6 – Les méduses ont-elles sommeil ?

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

dd

56a45ca47fbed0bcd25013ae53b3b496

dd

Les méduses ont-elles sommeil ? 

comme une petite dose de style dur !

dd

EXCELLENT !

magnet-double-face-smiley-50mm (1)

dd

Les Méduses ont-elles sommeil ?

De Louisiane C. Dor

Chez Gallimard

 

— Littérature contemporaine —

41VWJjf14gL._SX302_BO1,204,203,200_

Quatrième de couverture :

« Mon destin ne pouvait pas être aussi simple que le leur. Aussi plat. Aussi rien. Je voulais devenir quelqu’un. Paris m’attendait, je le savais, que Paris m’attendait. J’ai alors quitté le gouffre dans lequel Dieu et ma mère m’avaient implantée, et ai fait de mon quotidien ce dont je n’avais jamais rêvé : un désastre. »

(quatrième de couverture de la réédition Folio)

 

 

Mon avis avant Chronique :

 

J’ai avalé les mots cristallisés de ce roman et plongé dans les nuits des Méduses, droguée et hallucinée, pour la première fois de ma vie.

 

 

Chronique Pressée :

En un mot :

∼ De l’errance au précipice : la traversée d’une solitude ∼

 

En une phrase :

∼ Extase ou désespoir ?

Extase et désespoir : voilà la vie d’Hélène.

Depuis la drogue, depuis les fausses paillettes du rêve, depuis le cauchemar des nuits sans sommeil… 

 

 

Sur le style :

∼ Les mots durs, immédiats et sans mensonge du vrai 

 

Mots à retenir : 

« Ce sous-sol est davantage réservé aux fourmis qui gigotent – autrement dit, les amateurs de coke – tandis que le rez-de-chaussé est un aquarium débordant de méduses, souples et vénéneuses. »

(page 27, édition Folio)

 

« Je me prépare pendant des heures pour les soirées. C’est moi qui serai la plus belle. C’est moi qui aurai le rouge à lèvres le plus rouge et le look le plus soigné. Dans trois heures, c’est aussi moi qui aurai les yeux les plus angoissants et la peau la plus moite. Mais à ce moment-là, je ne me regarderai plus dans le miroir. La beauté sera dans ma tête et l’horreur ne se lira que sur mon visage. »

(page 48, édition Folio)

 

« Aujourd’hui, c’est le désespoir qui me sort du lit le matin. Et s’il parvient à me faire lever, c’est uniquement parce que je le confonds avec le bonheur. »

(page 73, édition Folio)

 

 

Pour acheter Les méduses ont-elles sommeil ?,

il suffit de cliquer !

41VWJjf14gL._SX302_BO1,204,203,200_

 

 

À votre marque-page et bonne lecture !

marque-pages-eliora-bousquet-p-3

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

aubazartdesmots.wordpress.com/

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

La Cocci-Lectrice

Blog Littéraire - "Lire c'est être aussi léger qu'une plume et aussi vagabond que l'imagination !" SophieCsx

Hélène Destrem

Auteure de romans et de nouvelles de genres différents, je suis aussi correctrice d'édition.

Lectures évasion

Lire c'est vivre les rêves des autres

A Sad Picture Of A Red Sky

Un blog où je vous parlerais de mes passions, le cinéma, la musique, les romans, les comics/BD, les séries TV et qui sait, un jour peut-être je vous parlerais de l’Univers A Sad Picture Of A Red Sky et de mes romans ;) En attendant bonne lecture, bon visionnage et bonne écoute ! D.A.G. //// A blog about movies, music, novels, comics, TV-shows and maybe one day I will talk to you about A Sad Picture Of A Red Sky Universe. Meanwhile, have a good reading, viewing and listening ;) D.A.G.

Au fil des mots

"La lecture est une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac

%d blogueurs aiment cette page :