Les Chroniques Pressées

Coup de Pub 12 – Sortie du tome 2 de la trilogie « Les Chemins d’Hermès » !

Scroll down to content
Vous n’êtes jamais au courant de rien ? 
Il vous arrive régulièrement de rater la sortie de romans que vous attendiez tant ? Ou de ne pas faire attention à ceux des nouveaux auteurs ?
Avec les « Coups de Pub », vous aurez toujours un coup d’avance ! 

 

 

Sortie de Les Chemins d’Hermès,

tome 2 : Les Trésors de Miel 

Aujourd’hui 30 novembre

en version papier

 

ff

Après une réécriture moderne, So long, Alice,

du conte d’Alice au pays des merveilles publié chez ENB...

Couverture So Long Alice

ff

ff

Voici Le tome 2 : Les Trésors de Miel...

premiere-de-couverture

 

 

Roman d’anticipation

de la trilogie des Chemins d’Hermès

 

De Constance Dufort

 Chez les éditions Astobelarra

 

 

Une trilogie d’anticipation qui commence avec une étrange déclaration !

81DiHu9jgEL

ff

fff

Le résumé du tome 2 ∼

quatrieme-couv

 

La fuite de Lutèce, Calgary et Elseneur a semé le trouble au sein du Conseil et porté au grand jour les dissensions internes, déstabilisant l’ordre établi. Aberdeen et le professeur Chandernagor luttent pied à pied pour obtenir une mission de sauvetage.

Sur Miel, le trio doit quant à lui faire face à la réticence des tribus abandonnées depuis des décennies par la Flotte. Parviendront-ils à se faire accepter et à percer le mystère des étranges mutations subies par les colons ?

fff

Les thèmes ∼

Ecologie

Libre arbitre

Amour

Secrets

Espoir

Trahisons

aventures

Famille

ff

Le début ∼

L’instant était critique. Pyrène ne pouvait se permettre le moindre faux pas, ni le moindre aveu de faiblesse.

f

jjjj

Des extraits ∼

Calgary était déjà debout et dans un bond, il se précipita au fond de l’appareil et ouvrit un compartiment caché dans la carlingue. Il en extirpa une arme de poing dont il vérifia la jauge. A son contact, une lumière clignota et une ligne verte apparut sur le côté de la crosse. D’un geste ample il lança le pistolet à Elseneur qui le rattrapa maladroitement.

Je ne vais tuer personne, Cal, prévint-il en tenant l’arme avec circonspection.

Le serment d’Hippocrate, c’était hier, répondit Calgary avec rudesse en préparant un second pistolet.

Il lança la seconde arme à Lutèce qui l’attrapa au vol et la soupesa sans émotion particulière sous le regard atterré d’Elseneur. Calgary, revolver au poing, se retourna alors vers ses amis et regarda Elseneur avec détermination.

Le serment d’Hippocrate, c’est toute la vie, dit calmement Elseneur en posant ostensiblement son arme sur son fauteuil.

El, soupira Calgary en souriant, amusé, c’est un taser. Tu ne tueras personne avec cette arme, tu l’étourdiras simplement.

N’entame jamais la bagarre, El, ajouta Lutèce sourcils froncés, mais sois celui qui la clôt, toujours !

Quelle bagarre ?s’indigna le médecin, ne peut-on pas essayer de communiquer, avant de tirer à l’aveuglette ?

Lutèce fit une moue amusée, tout en secouant gentiment la tête.

Et si c’est un ours, ou n’importe quel animal insensible à nos tasers ? s’entêta Elseneur, en reprenant pourtant le taser en main. Je ne suis pas équipé pour soigner des blessures graves.

Si c’est un ours, tu cours ! éclata de rire Calgary.

Lutèce s’était approchée de la porte mais son frère retint son geste.

Cette fois, tu sors en dernier, ma belle. Je suis le seul à avoir déjà utilisé ces armes de poing. Si besoin, vous pressez la détente et vous vous efforcez de garder votre sang-froid. L’attaquant doit être proche de vous pour que cela fonctionne. Ensuite, vous revenez vous mettre à l’abri dans l’appareil.

Personne n’eut l’outrecuidance de contester les ordres. Elseneur se plaça à la suite de Calgary et poussa d’un geste protecteur Lutèce derrière lui. La jeune fille lâcha un soupir résigné tout en serrant son arme dans sa main, prête à se défendre. Calgary pressa le bouton d’urgence à gauche de la porte et le chuintement caractéristique de l’ouverture précéda l’ébranlement du panneau.

 

ff

Les retours ∼

Avis de Marie sur Booknode

 

« Si vous êtes adeptes de science-fiction, avec Le Peuple du Nid, vous frappez à la bonne porte ! À la fois captivant et intelligent, ce premier tome (et premier roman de l’auteur !) nous entraîne dans une aventure futuriste, aux côtés d’Elseneur, un jeune médecin, sur les traces des derniers représentants de l’Humanité.

La mise en place de l’univers se fait avec une facilité délectable, il suffit de se laisser porter dans ce monde futuriste aux accents de dystopie pour découvrir, à travers le regard familier d’El, la Flotte, immense ensemble de vaisseaux spatiaux dans lequel survit l’Humanité. Pourtant, rêveur, le jeune homme aspire à autre chose que la vie cadrée à laquelle on le destine depuis son enfance. Il suffira d’un grain de sable pour faire basculer les choses.

Là où certains romans se précipitent, la remise en question d’Elseneur se fait progressivement. D’un événement déclencheur, le jeune garçon est amené à reconsidérer le monde dans lequel il vit. Une trame assez classique pour une histoire aux allures de dystopie, mais ici les prémices du questionnement d’El ou de ses doutes brillent par leur réalisme.

C‘est un aspect du roman qui m’a énormément impressionnée : l’histoire prend le temps de se construire, de se développer, de nous faire découvrir les personnages et le monde de la Flotte, sans pourtant jamais s’encombrer de détails inutiles qui viendraient entraver la lecture. Il en résulte un roman de science-fiction extrêmement crédible. De l’univers futuriste, au background, en passant par les psychologies des personnages ou par l’intrigue elle-même, tout tient la route dans ce premier tome.

On se retrouve donc plongés dans la fluidité d’une histoire passionnante, dans laquelle les questions trouvent des réponses aux moments opportuns, permettant aux lecteurs de s’imaginer toute sorte de choses, l’induisant même parfois en erreur et semant le trouble sur certains aspects. Si seules quelques bulles de suspense éclatent par endroit dans l’histoire, c’est surtout par la maîtrise du scénario que le roman est addictif. Constance Dufort parvient à toujours en dire assez pour être captivé, tout en sachant ménager son intrigue.

Le Peuple du Nid est parvenu à me ramener des années en arrière, alors que je n’avais qu’une quinzaine d’années, et à me faire retrouver ce sentiment d’excitation que je ressentais lorsque je lisais mes séries d’aventures préférées. Moi qui pensais, au premier abord, me plonger dans de la littérature jeunesse, je réalise maintenant que dire que le roman s’adresse à des adolescents ne serait pas tout à fait correct. C’est une autre force de ce livre. S’il trouvera certainement un public privilégié parmi la jeunesse (les personnages sont de jeunes adultes, il sera très facile de s’y attacher et de s’y identifier), l’angle pris par l’histoire (assez éloigné des codes classiques du Young Adult) et la grande maturité du roman en font un récit de SF qui parlera à tous les amateurs du genre, quel que soit leur âge.

Refermant le roman, je n’ai déjà qu’une hâte : découvrir la suite des aventures de Lutèce, Elseneur et Calgary et de tous les mystères qu’il reste encore à percer. Espérons que ce premier roman rencontre le succès qui lui serait mérité ! »

 

 

Avis de Katia sur Booknode

« Quelle superbe lecture que Les chemins d’Hermès de Constance Dufort !!! Un de mes plus grand coup de cœur, et vous savez que c’est pas tous les quatre matins 😉

J’ai fait la connaissance de cette Flotte, des mystères qui y règnent. D’Elseneur, d’Aberdeen, et Clyde ses parents et de Calgary.

C’est avec beaucoup de questionnement que j’ai avancé facilement dans ma lecture, d’où vient ce peuple et cet environnement quasi aseptisé ? Où les remises en question ne sont pas permises, ni certains propos subversifs dont Elseneur fait part… Tout ce qu’on lui demande c’est de marcher droit et de montrer pattes blanches.

Mais Elseneur est un rêveur, doté de beaucoup de curiosité, parfois trop même. Lui un enfant de chercheur et de médecin, va devoir s’acquitter de ses stages pour connaître enfin la voie que lui réserve le Conseil…

C’est à bord d’Esculape et d’Acropole que va naître cette curiosité croissante de savoir pourquoi aucun retour n’est possible sur Miel ? Pourquoi les pionniers l’ont-ils quittée ?

C’est une histoire d’aventure, d’amitié et de futur possible et moi qui ne lis jamais de SF, ni de dystopie, peut-être pour de fausses raisons d’ailleurs, j’ai vraiment été étonnée de la fluidité de l’histoire. Je n’ai pas ressenti ce temps d’adaptation qu’il me faut pour rentrer dans ma lecture. J’ai ouvert ce livre et j’ai levé le nez 200 pages plus tard… ! J’avais lu la moitié en seulement quelques heures ! Autant vous dire que j’ai bien essayé de faire durer ma lecture le plus longtemps possible mais…c’était voué à l’échec j’ai littéralement été absorbée !

Tout est parfaitement bien amené, l’auteure fait évoluer l’histoire intelligemment, on ne se retrouve jamais avec des moments de lassitude, l’intérêt persiste, et gagne en intensité sans lever le voile dans le chapitre suivant.

Elle sait user de sa plume comme d’une épée ( dixit Sartre ) car on ne peut rester qu’alerte devant les quelques questions évidentes que relève ce roman sans que cela soit excessif et sans que cela prenne toute la place, le but étant de vous conter une histoire où le plaisir de l’écrire a primé 😉

J’ai lutté pour ne pas le finir en sachant que c’est le premier tome et que bien évidemment je ne m’attendais pas à une fin convenue mais elle m’a complètement rendue folle !!! Je veux et j’exige la suite !!!!

Les chemins d’Hermès c’est un fabuleux voyage, où j’ai retrouvé ce plaisir à me replonger dans un roman où les personnages m’attendaient pour me raconter leur histoire, une échappée littéraire, de celles qui une fois refermée me laisse ce très beau sentiment de nostalgie, avec cette part de regret de devoir les quitter parce qu’ils m’ont fait vivre un très très grand moment d’évasion.

Je ne le conseille à aucun lecteur en particulier mais à tous !

Car il n’y a aucune condition pour lire ce roman, sauf celle de vouloir s’échapper un peu 😉

NB : Je relève le magnifique travail à la craie pour cette couverture réalisée par l’illustratrice Karine Goyheneix. »

 

 

Que vont devenir Lutèce, Calgary et Elseneur ?

 

Tome 2 : Les Trésors de Miel

de la trilogie Les Chemins d’Hermès

de Constance Dufort

à acheter ici…

 

& retrouvez

le Tome 1 : Le Peuple du Nid

ici !

 

sortie aujourd’hui 30 novembre

en version papier !

 

Constance Dufort auteure…

 

Coup de Pub réalisé par Mélodie Ambiehl
Couverture réalisée par Karine Goyheneix

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Au fil des mots

"La lecture est une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac

L'Antre de Myfanwi

- Derrière chaque parcelle de ténèbres se cachent les reflets de l'imagination. -

Hibou_Books

En tant que blogueuse littéraire, il est toujours temps de lire.

L'Escroc-Griffe

Une trilogie fantasy publiée Chez Bragelonne

Chroniques étoilées

Un peu d'imaginaire dans l'ordinaire ...

Tendres Chroniques

Un Petit Coup De Patte?

Eternal Letters

Webzine littéraire de l'imaginaire et noir

A FLEUR DE MOTS

Citations & proverbes (blog récent)

Les Plumes Ensorceleuses

La plume d'un autre monde

Le Parfum des Mots - Blog littéraire

Enivrez-vous avec les mots !

La Fille En Rouge

Passeuse de Culture.

Lecture d'une autruche

Lire et relire !

Les Chroniques de Jérémy Daflon

Livres, films, séries, politique et culture

MES LIVRES ÉCRITS POUR VOUS

ÉCRIRE C'EST CRIER EN SILENCE

%d blogueurs aiment cette page :