Les Chroniques Pressées

Chronique Pressée CHEF-D’ŒUVRE 4 – Sun Tzu, le Stratège et le Sorcier

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi, aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

il_570xN.1129410555_hlos

 

Sun Tzu : le Stratège et le Sorcier,

comme un magnifique collier de perles chinoises !

 

160_F_24679307_v5bB7Xst4reVjXCGqTy3jGxXK0LGu3Ag

UN CHEF-D’ŒUVRE 

d’équilibre, de sagesse et de poésie chinoise

en fantasy historique

 

Sun Tzu, le Stratège et le Sorcier

D’Olivier Lusetti

Chez Fantasy-Editions.RCL

Premier JPEG roman français sur Sun Tzu (Copier)

— fantasy historique —

 

Quatrième de couverture :

 

« Et si, un pacifiste né, comprenait que la guerre était nécessaire pour obtenir la paix durable, et devenait le plus grand stratège de son temps ?

En Chine ancienne, dans la période des Printemps et Automnes, le jeune Wu fuit le pays de Qi annexé par les forces du royaume de Ch’u.

Orphelin, porteur d’une terrible culpabilité, c’est épuisé qu’il franchit la frontière de Wu pour rejoindre son grand-père Sun Wu « soleil guerrier » qu’il n’a jamais connus sauf à travers ses exploits contés par sa famille. Sun Wu, un militaire de métier impitoyable qui aurait abandonné les siens pour les préserver de ses colères devenues incontrôlables. On dit que le chemin sous le Ciel diffère pour chaque Homme et que si pour bien faire, mille jours ne sont pas suffisants, pour faire mal, un jour suffit amplement. Le jeune Wu arrive en vue du village de son grand-père et s’interroge sur son avenir si incertain, lui qui n’a pas encore croisé la tunique grise du sorcier le Fang-siang, lui qui ignore que sa destinée est d’être le plus grand stratège de son temps ; lui qui pense que la voix qui dans sa tête répond à ses interrogations est du fait de son seul esprit.

Il dépend de l’Homme de faire des plans, il dépend du Ciel de les accomplir… Le destin de Sun Tzu s’écrira dans une encre de sang.« 

101c0001606b1145f345

Chronique Pressée :

En un mot :

∼ Perles de sagesse surnageant à la surface d’un fleuve chinois 

 

En une phrase :

Une Chine ancienne envoûtante, une magie exotique, un folklore mystérieux

et des personnages atypiques s’unissent dans cette intrigue

déroulée comme le fil tendu d’un collier littéraire

où chaque nouveau chapitre ajoute sa nouvelle perle

à la trame originale de la vie romancée du jeune Sun Tzu,

auteur pacifiste de L’Art de la guerre 

Sur le style :

∼ Tel un pinceau chinois, sobre dans la narration ; éclatant, poétique et oratoire dans les dialogues 

Kisokaido27_Nagakubo

Sur les personnages :

∼ Mystère, fascination et pudeur chinoise 

 

Sur les prénoms :

∼ Exotiques et poétiques de par leur signification 

guilin-bird-13
Mes personnages préférés :

Sun Wu,

le grand-père de Sun Tzu, d’abord, parce qu’il est fou, imprévisible et qu’il m’a effrayée, enseignée et émue 

Jian,

le houtan, ensuite, parce qu’il est attachant et qu’il a un lien énigmatique avec le Sorcier 

Wang-Li,

le Forgeron des Âmes qui apporte l’esprit de la guerre, enfin, pour le mythe et sa symbolique 

Fang Siang.png
Le Sorcier, Fang-siang (illustration de Michel Borderie)

 

Sur l’histoire :

∼ Magnifique tableau recherché et précis, qui retrace au mot près, la magie de la Chine ancienne, son vocabulaire, sa langue et son esprit ∼

 

Mon moment préféré :

L’initiation au combat (défiant les clichés) de Sun Tzu par son yéyé,

qui mêle dialogue et action en une même respiration poétique ∼

2012-07-31-dancing_and_singing
Sur la narration :

∼ Un fil d’Ariane tisse lentement le motif final du livre de chapitre en chapitre 

 

Sur l’univers :

∼ Poétique, beau, dépaysant 

 

1312190-Calligraphie_chinoise
Sur la philosophie du livre :

∼ Initiation à la pensée chinoise et à L’Art de la guerre du véritable Sun Tzu, tout en érigeant des préceptes de vie ∼

 

Sur la fin :

∼ Le début se miroite et se reflète à la fin,

comme les deux visages d’un fleuve ∼

 

La dernière phrase du livre :

« C’est ça, l’art de la guerre. L’art de la guerre, c’est de… »

Pour savoir le fin mot de Sun Tzu,

il faudra lire le livre 😉

batch_Capture-d_écran-2016-09-26-à-18.04.41

 

Aperçu du style poétique : 

« Les mèches de ses cheveux noirs, lâchés, dessinaient des figures dans l’air, ou plutôt calligraphiaient des mots et ressemblaient à des pinceaux. »

(p.11)

 

« Ici et là s’apercevaient les saillies de pans tombés d’anciens murs d’enceinte. Un lieu immobile et venteux où seules bougeaient l’herbe et les ronces recouvrant le souvenir d’un autrefois glorieux.

« Tout s’effondre avec le temps et une fois perdue l’idée portée par la pierre, tout disparaît », se dit Sun.

Un moment voilée par des nuages diffus lui donnant cet aspect d’immense halo, la pleine lune commençait à déverser sa lumière spectrale. Elle jetait une clarté lugubre sur l’amas d’écroulement – avant fière citadelle, maintenant tour fendue – ; dont l’enchevêtrement des brèches et des crevasses permettaient à ses rayons d’atteindre le moindre recoin obscur. […]

Le silence de toute cette désolation lui pesa terriblement. Dans ce cimetière d’une grandeur morte… quelque chose vivait !  »

(p.51-52)

 

« Ô Sun ! Parfais ta vie en arc. Dresse ta pensée en flèches et élève le juste en cible. Sun, ne cultive pas un champ trop vaste, car les herbes folles s’y multiplient.« 

(p.147)

 

« Au bout d’un temps, ils marchèrent sur un sol où la nature violentée et tuée à cet aspect de cimetière sans vie, mais où les pierres tombales sont des souches. Le cœur de Sun se serra. Ils traversaient le souvenir d’une forêt centenaire détruite pour donner le bois nécessaire à une palissade protégeant une installation éphémère.« 

(p.176)

 

« Puisque chaque acte déclenche des conséquences, l’avenir figé n’existe pas, mais un avenir sans cesse recrée, oui ! L’avenir est le présent d’un choix passé ! »

(p.208)

 

il_570xN.1129410471_78bx

 

317670barreseparation

bémol

 

Pour moi, l’ellipse temporelle est un peu trop brutale entre la partie II et la partie III. N’ayant pas eu le temps d’évoluer avec Sun grandissant, j’ai continué un moment à me représenter Sun Tzu comme un enfant. => Un chapitre 0 a été rajouté par l’auteur suite à ma remarque : et quel chapitre ! C’est juste une merveille que je vous invite à découvrir ! D’une telle poésie et intelligence, d’un tel dynamisme et d’une telle cohérence… Lisez-le ! ❤

 

240_F_45067146_Zjt8iPADrnB7COO2zfrQIZZNiJySaJm0.jpgUn récit dépaysant à déguster lentement !

Perles de sagesse semées tout au long du livre

pour nous faire grandir et élever notre pensée !

Des personnages poétiquesintrigants et fascinants !

Une trame inattendue où l’on va de surprises en rencontres !

Un coup de foudre pour l’univers chinois, les symboliques et la construction narrative !

Quelle fin ! Je m’en souviendrai longtemps !

 

317670barreseparation

 

il_570xN.864979817_jo7p

 

*** Remerciements ! ***

Je remercie infiniment la maison d’édition Fantasy-Editions.RCL de m’avoir envoyé en SP papier ce roman d’une si grande beauté et sagesse !

Pour acheter Sun Tzu, le Stratège et le Sorcier,

il suffit de cliquer !

Premier JPEG roman français sur Sun Tzu (Copier)

 

À votre tasse de café et bonne lecture !

il_570xN.1129410555_hlos

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le Piano-Bar de la Culture

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

%d blogueurs aiment cette page :