Les Chroniques Pressées

Chronique Pressée 19 COUP DE POING – Sorcière malgré elle (t.1)

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

Autumn coffee cup, cappuccino with dried leaves , top view

Avec le tome 1 – Sorcière malgré elle,

décorez votre bibliothèque, rien de plus !

 

DÉÇUE !

Un roman qui ne respecte pas

la règle de vraisemblance d’Aristote !

magnet-double-face-smiley-50mm

 

L’Héritière des Raeven

Tome 1, Sorcière malgré elle

De Méropée Malo

Chez Castelmore

l-heritiere-des-raeven-tome-1-sorciere-malgre-elle-706174-264-432

 

Quatrième de couverture :

« Je suis la dernière d’une longue lignée de sorcières. C’est à moi désormais de continuer leur oeuvre… »

Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde…

La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire.

Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

« Si vous cherchez une trilogie prometteuse, avec de l’intrigue, une romance et des protagonistes attachants, foncez ! » New Kids On The Geek

« Un gros coup de coeur pour cette trilogie magiquement écologique et écologiquement magique ! » SciFi-Universe

 

— Fantastique —

Avertissement

 

Cher Lecteur Pressé, 

Attention, prends garde… Tu vas assister à une Chronique Pressée de la déception et ça cogne sévère ! Je ne mâche pas mes mots quand une ME publie une histoire qui ne tient pas debout et qu’un livre enchaîne des aventures toutes plus risibles les unes que les autres ! Ma Chronique n’a pas pour but de manquer de respect à l’auteur, mais de rappeler qu’une ME doit être garante de qualité (il ne s’agit pas ici de goût subjectif, mais de la nécessité qu’a un livre de proposer une intrigue cohérente et crédible) et ce livre n’aurait jamais dû être publié en l’état ! Je ne cherche à démolir personne, seulement à m’opposer à ce manque de qualité ! Pour me permettre un tel avis incisif, bien entendu, j’ai ACHETÉ et LU (moi-même) le livre JUSQU’AU BOUT !

Attention, ça va saigner ! Âme sensible s’abstenir !

Parce que la littérature, c’est sérieux !

 

 

Chronique Pressée :

 

En un mot :

∼ Une belle couverture… et c’est tout 

 

En une phrase :

∼ Quand une couverture magnifique cache une histoire qui n’est pas à la hauteur, cela nous rappelle qu’il ne faut pas se fier aux apparences ! ∼

 

Sur l’intrigue :

∼ Sans queue ni tête 

 

 

878873541940Ligne

 

bémol

Un début d’intrigue impossible à croire : l’explication magique justifiant (et rendant crédible) qu’Assia soit restée en pensionnat 8 ans sans nouvelles de sa famille et sans chercher à savoir pourquoi elle n’avait aucune nouvelle vient beaucoup trop tard (fin du roman !), faisant passer l’héroïne pour une idiote et l’intrigue pour une farce.

Des personnages absurdes et creux : Assia ne semble absolument pas affectée par l’annonce de la mort de sa mère, elle part 5min après faire un footing, croise un bel homme sous le charme duquel elle tombe immédiatement avant de décider de vendre sa maison, tout ça sans une larme ni métaphore de douleur ! Et je ne vous parle même pas des innombrables discussions à mourir de rire entre Assia et les amis de sa mère qui ne lui disent jamais ce qu’ils savent de la magie, de son passé ou de sa mère (une pseudo explication magique ex machina est donnée à la fin qui justifie qu’ils ne lui aient rien dit sur la magie mais franchement cela ne paraît pas crédible tel que cela est mené dans le roman…) 

Les résolutions d’obstacles sont invraisemblables : des histoires de piratages informatiques à peine crédible, de pouvoirs qui tombent à pic, de magie qui marche sans ingrédient sans qu’on sache pourquoi et ainsi de suite jusqu’à la caravelle qui vogue toute seule sous les yeux de tous sans que personne ne soupçonne l’existence de la magie !

Des révélations tellement… grosses ! : l’amoureux d’Assia qui semble tout à fait normal durant la moitié du livre se révèle être tout à coup… une sirène ! Ok, le livre parle d’être aquatique, mais cela reste tiré par les cheveux ! 

Enfin, même si l’écriture se laisse lire, il y a souvent des descriptions interrrrrrrrrrrrrrrrrminables et des passages secondaires inutiles qui rendent la lecture looooonnnnnngue !

Bref, vous m’aurez comprise : j’ai lu ce livre jusqu’à la dernière page et trouve que l’histoire ne tient pas debout une seule seconde !

 

 

240_F_45067146_Zjt8iPADrnB7COO2zfrQIZZNiJySaJm0.jpg

 

Une très belle couverture avec un titre accrocheur, j’avoue ! 

Un résumé qui fait envie mais… l’histoire n’est malheureusement pas aussi bien que ce qu’on attendait (ou moi en tout cas) !

J’ai quand même réussi à lire jusqu’à la fin parce qu’au bout du compte, c’en était drôle !

 

878873541940Ligne

 

Un achat qui fera très beau dans ma bibliothèque

mais dont je ne veux pas lire la suite !

Pour acheter Sorcière malgré elle,

il suffit de cliquer !

l-heritiere-des-raeven-tome-1-sorciere-malgre-elle-706174-264-432

 

 

À votre tasse de café et bonne lecture… d’un autre livre !

Autumn coffee cup, cappuccino with dried leaves , top view

 

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

7 Replies to “Chronique Pressée 19 COUP DE POING – Sorcière malgré elle (t.1)”

  1. Je parlais récemment avec une attachée de presse de ce genre de mauvaise rencontre littéraire que l’on peut faire, pourtant chez de grandes maisons d’édition. Dommage d’être aussi peu regardant sur la finalisation d’une histoire. Merci pour ta franchise et mauvais point pour Castelmore.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’était mon premier Castelmore en plus ! Merci à toi de ton message, et de comprendre ma franchise coup de poing ! Je pense qu’il faut aussi dire quand un livre est décevant ou qu’il n’est vraiment pas à la hauteur, surtout s’il est publié par un éditeur qui doit être le garant d’une certaine qualité !

      J'aime

  2. Tu es encore trop gentille, je me serais arrêté au quatrième de couverture voire au marque -page !! 🙂 Dis donc je trouve un peu longues tes chroniques pressées ! Qui est pressé dans l’affaire ? Le citron quand tu n’aimes pas ou toi quand tu as des copies à corriger ? 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai encore du mal à arrêter un livre, même quand je n’aime pas, car il y a beaucoup de livres que je trouve long jusqu’à la page 36, et que je lis ensuite plus agréablement. Parfois il y a des surprises. Mais celui-là, je voulais voir jusqu’où il pouvait aller dans l’absurdité des situations ! Oui, j’allonge plus ou moins selon le livre, mon envie, ce que j’ai à dire dans les bémols ou coups de coeur sur le livre ^^ Mais ça a aussi un rapport avec mes copies ou ce qu’il y a dire sur le livre ou pas ! Et tu as vu juste : je n’aime pas le citron ! 😀

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

%d blogueurs aiment cette page :