Les Chroniques Pressées
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Cathy Borie

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que CATHY BORIE ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

46095502_2365480150346326_1173506316488933376_n

Cathy Borie,

autrice du roman DANS LA CHAIR DES ANGES

Édité chez Carnets Nord

 

 

Cathy Borie vue par Cathy Borie

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

Compulsive.

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

Je n’ai pas encore éclairci ce mystère.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Parce que la vie ne suffit pas (bon, ce n’est pas de moi, je sais !)

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

J’espère qu’ils servent à partager des émotions avec mes pairs…

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Tous ceux qui ont envie de découvrir des histoires qui pourraient être les leurs.

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Impossible de répondre, mais je vais jouer le jeu quand même : Joyce Carol Oates, pour la diversité et la qualité de ses écrits. Les chutes est un de ses romans que je préfère.

7. Quel titre de livre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

Il y en a tellement, je vais dire un peu au hasard Femmes qui courent avec les loups qui n’est pas un roman mais un essai redonnant toute leur place aux femmes et à leur magie, et avec un titre que je trouve magnifique.

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Antigone, pour sa fougue, sa soif de justice et sa détermination.

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

Celui du Phénix, qui renaît de ses cendres !

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » chez chacun l’amour de son prochain, sans distinction de couleur, de sexe ou d’origine.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »

Mark Twain.

 

 

40989951_2327362437491431_4878978282982211584_n

 

« Le portrait parallèle d’une jeune parisienne, Clémentine, et de Grégoire, trentenaire récemment installé à Barcelone – tous deux sont perdus dans la vie, en quête d’un bonheur inatteignable. Mais quel lien étrange les unit ? »

 

Le titre Dans la chair des anges vu par Cathy Borie

 

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Pour son paradoxe, qui reflète le thème du roman.

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Une contradiction qui m’interroge : les anges et leur chair, qu’est-ce que ça cache ?

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

L’opposition suggérée entre le matériel et le spirituel.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

: Le titre évoque une contradiction et c’est tout le thème du roman qui raconte une quête d’identité compliquée.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

Dans la chair des anges : une trajectoire intime qui peut paraître singulière mais qui au fond parle à chacun si on ouvre suffisamment son esprit et son cœur.

 

 

Les personnages de Dans la chair des anges vus par Cathy Borie

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Oui, je les choisis toujours avec soin.

2. En quoi ? Une phrase, pas plus !

Un prénom évoque souvent un type de personnalité, même si sans doute les interprétations possibles sont multiples.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Ils donnent des indications sur le caractère, sur l’époque, le pays : par exemple Robert sera plutôt un anti-héros, Carmen aura sans doute des origines espagnoles, et on imagine volontiers Radegonde comme une héroïne médiévale. Non ??

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

Il peut faire référence à des personnes que je connais ou juste posséder des sonorités qui me plaisent, il n’y a pas de règles.

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Clémentine, forcément, c’est l’héroïne, elle est fragile mais têtue et elle évolue énormément au cours du roman.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

Parce que j’aime les personnages qui ne sont pas tout d’un bloc, qui ont des failles et qui changent aussi en cours de route !

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Aucun dans ce roman, mais ils ont sans doute tous un petit morceau de moi !

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Je n’en vois aucun que je n’aime pas du tout.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Aucun en particulier, ils ont chacun leurs qualités et leurs défauts, comme dans la vraie vie.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Même réponse.

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Il y a une idée de départ à leur sujet, et peu à peu en écrivant les personnages s’affinent, comme s’ils existaient quelque part dans un univers parallèle et qu’ils se manifestaient de plus en plus précisément dans ma tête…(N’ayez pas peur, à part ça je suis très normale !)

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Baltazar, c’est le personnage le moins développé, et du coup il ne demande sans doute qu’à exister plus intensément.

 

 

L’intrigue de Dans la chair des anges vue par Cathy Borie

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécue ? En une phrase, si possible !

Non, absolument pas, mais au fond, on projette toujours quelque chose de soi dans ses personnages.

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Oui, je suis même partie de la fin pour inventer le début.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Non, car je n’ai jamais d’idées arrêtées au départ, juste une étincelle.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

Oui, elle résonne parfaitement avec le début, à mon sens, et c’est ce que je voulais, une fin un peu ouverte mais qui donne cependant des réponses.

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Que savoir qui l’on est va bien au-delà de ce que l’on imagine, et que ça prend du temps.

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Un message de tolérance, d’écoute, et d’ouverture aux autres.

 

 

 

Le mot de la fin de Cathy Borie

En quelques lignes !

 

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 
Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

Il me semble que mon roman traite d’un sujet très actuel, qui est un véritable fait de société (mais je ne peux pas en dire plus pour ne pas déflorer l’histoire !) et le lire vous permettra peut-être de comprendre mieux un phénomène qui a priori peut vous sembler très loin de vous, et qui se résume pourtant à la recherche de soi, que nous menons tous, chacun à notre façon.

 

Entrez dans la peau des anges

avec ce premier roman à fleur d’ailes de Cathy Borie !

 

 

Si Cathy Borie vous a convaincus, 

achetez ici son roman Dans la chair des anges !

 

40989951_2327362437491431_4878978282982211584_n

 

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice CATHY BORIE aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Au fil des mots

"La lecture est une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac

L'Antre de Myfanwi

- Derrière chaque parcelle de ténèbres se cachent les reflets de l'imagination. -

Hibou_Books

En tant que blogueuse littéraire, il est toujours temps de lire.

L'Escroc-Griffe

Une trilogie fantasy publiée Chez Bragelonne

Chroniques étoilées

Un peu d'imaginaire dans l'ordinaire ...

Tendres Chroniques

Un Petit Coup De Patte?

Eternal Letters

Webzine littéraire de l'imaginaire et noir

A FLEUR DE MOTS

Citations & proverbes (blog récent)

Les Plumes Ensorceleuses

La plume d'un autre monde

Le Parfum des Mots - Blog littéraire

Enivrez-vous avec les mots !

La Fille En Rouge

Passeuse de Culture.

Lecture d'une autruche

Lire et relire !

Les Chroniques de Jérémy Daflon

Livres, films, séries, politique et culture

MES LIVRES ÉCRITS POUR VOUS

ÉCRIRE C'EST CRIER EN SILENCE

%d blogueurs aiment cette page :