Les Chroniques Pressées
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Lysiah Maro

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que LYSIAH MARO ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

photo_melodie

Lysiah Maro,

autrice de la saga post-apocalyptique Horizons !

édité chez Inceptio

 

 

Lysiah Maro vue par Lysiah Maro

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

Du genre à avoir la tête dans les nuages en permanence…

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

De tout ce qui peut m’entourer : les gens, les paysages, la musique, les films, les séries, les jeux vidéo, les livres, les BD… absolument tout peut être source d’inspiration.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Pour m’évader et rendre plus « palpitant » mon quotidien (ceux qui ont lu le tome 1 d’Horizons verront la référence).

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

C’est une très bonne question… et je n’en ai pas la réponse ; la seule chose que j’espère c’est faire voyager mes lecteurs à travers mes histoires.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Plutôt jeune adulte : de 15 à 30 ans.

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

David Gemmel, sans hésiter : c’est lui qui m’a fait découvrir et adorer l’heroic fantasy.

7. Quel livre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

La nuit des temps, de René Barjaval : mon premier vrai roman lu à l’âge de 10 ans et celui qui m’a réellement initiée à la littérature de l’imaginaire, même si aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours lu (Popi, Le Club des Cinq, Alice…).

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

J’allais dire Lara Croft, mais ça n’est pas tiré d’un texte, donc je vote pour Kahlan Amnell dans L’épée de Vérité de Tery Goodking ; une femme que les épreuves ont rendu plus forte à chaque fois.

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

J’avoue que tu me poses une colle… je n’en ai pas :/

(C’est un peu mon métier en même temps de poser des questions qui posent des colles xD ah ! prof, un beau métier :D)

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » la flamme.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« Ce qui ne tue pas, rend plus fort. »

C’est ce qui a guidé toute mon écriture pour Horizons et vous comprendrez pourquoi en arrivant au point final de la saga.

 

 

Horizons - T1 - Couv.jpg

2107.

 

Deux ans plus tôt, le monde est dévasté de façon brutale et soudaine. Aujourd’hui, il n’en reste que des ruines, de la poussière et des cadavres. Les rares rescapés tentent de subsister, tiraillés entre les milices locales et les grandes organisations qui se disputent les territoires épargnés tels des vautours.

 

C’est à travers une France hostile et ravagée par la folie des Hommes que Xalyah, une jeune femme solitaire et endurcie, brave tous les dangers pour accomplir son seul et unique objectif : retrouver les siens. Le reste n’a pas d’importance, les autres non plus. Sauf qu’elle réalisera bientôt que pour parvenir à ses fins et survivre, il lui faudra accepter de baisser la garde et faire les bons choix…

 

 

Le titre Horizons #1 – Sombre balade vu par Lysiah Maro

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

J’ai longuement hésité à donner un sous-titre à chaque tome de la saga et finalement, je ne le regrette pas ; le titre de ce premier opus résume à la fois le premier tome et la saga en entier où le lecteur est amené à suivre l’évolution de l’héroïne dans un monde particulièrement sombre.

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Le début d’une grande épopée !

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

Le terme sombre peut être interprété de deux manières : noire comme la couleur ou glauque comme l’atmosphère.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

C’est l’histoire de Xalyah : une sombre balade dans ce monde chaotique.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

Horizons : c’est l’histoire d’une jeune femme qui se bat pour survivre dans un monde ravagé par la folie des Hommes.

 

 

Liste des personnages

Xaylah Lisandin

Credo : tout ce qui ne tue pas rend plus fort.

Khenzo Eneour

Credo : surveille mes arrières et je surveillerai les tiens.

Tim Boimeurin

Credo : le meilleur ami de l’homme ? son instinct.

Jeremy Tourmot

Credo : la mort c’est un truc pour les faibles.

 

Les personnages d’Horizons #1 – Sombre balade vus par Lysiah Maro

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Oui.

2. En quoi ? Une phrase, pas plus !

C’est ce qui les définit en premier lieu ; il leur donne une couleur, une aspérité, une personnalité.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Un message peut-être pas, mais je suis incapable de changer le nom d’un personnage après coup car pour moi, ça reviendrait à échanger un personnage pour un autre.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

Une personne : son histoire, sa personnalité, ses goûts, ses envies, ses rêves… tout !

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Xalyah Lisandin. C’est l’héroïne principale de la saga, une jeune femme avec un fort caractère, mais qui cache une grande sensibilité.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

Avec elle, j’ai pu explorer les tréfonds de l’âme d’un personnage fictif ; le lecteur est dans sa tête en permanence, on la suit dans toutes ses aventures et mésaventures, on vit avec elle.

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Joker ? Un peu tous à la fois je pense et pour des raisons différentes.

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Augustin Macrélois. La seule chose que j’ai à dire : c’est un odieux personnage.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Khenzo Eneour. Si tout le monde pouvait avoir sa gentillesse, le monde ne s’en porterait que mieux !

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Augustin Macrélois. Parce que personne de « normalement » (parce que qu’est-ce que la normalité ?) constitué ne voudrait ressembler à un odieux personnage.

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Dans ma tête, puis sur du papier ; et parfois j’ai l’impression qu’ils se tiennent devant moi en chair et en os quand je ferme les yeux (* soupir rêveur *).

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Xalyah Lisandin. Son histoire m’a pris aux tripes, j’espère qu’il en sera de même pour mes lecteurs.

 

 

L’intrigue en quelques mots

Deux ans après la Rupture, Xalyah est sur les traces de sa famille dont elle a été séparée il y a quelques temps déjà. Lors d’un accrochage avec un groupe armé, elle fera la rencontre d’un jeune homme qui sera en mesure de l’aider. Mais pour cela, elle devra accepter de baisser la garde et d’accorder sa confiance. Une tâche difficile alors que le monde n’est que chaos, que la règle du « chacun pour soi »  règne en maître et que ses cauchemars la hante chaque nuit.

(Lysiah Maro)

L’intrigue d’Horizons #1 – Sombre balade vue par Lysiah Maro

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécue ? En une phrase, si possible !

Non, pas spécialement.

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Pas du tout : je ne savais pas où j’allais quand j’ai commencé à écrire cette histoire, il m’a fallu des années pour trouver la fin qui s’est imposée d’elle-même.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Le début oui, le reste pas du tout étant donné que je n’avais ni le milieu, ni la fin de cette histoire.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

Oh oui… enfin… non… enfin si, mais… vous verrez bien !

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Qu’on ne s’ennuie pas avec Xalyah !

(Je confirme ! Quelle femme, punaise !)

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

La vie est une belle merde.

(Morte de rire xD)

 

 

Le mot de la fin de Lysiah Maro

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 
Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

Si vous avez envie de poser votre cerveau sur la table de chevet, mettre tous vos soucis de côté, pour plonger pleinement dans une aventure riche en émotions, actions et rebondissements, cette histoire est faite pour vous.

Xalyah peut paraître antipathique au premier abord, mais derrière le masque qu’elle s’est forgé, c’est en réalité une jeune femme sensible et abîmée par son passé qui ne cherche qu’à accorder sa confiance aux bonnes personnes. Arrivera-t-elle à le faire pour retrouver ceux qui comptent le plus à ses yeux ? Vous ne le saurez qu’en partageant sa route à travers une France transfigurée par la Rupture.

 

(Merci d’avoir répondu à mes questions Lysiah !)

20190203_095803_01.jpg

Si vous aimez les courses-poursuites, le danger, les surprises (pas toujours bonnes), les femmes qui n’ont pas froid aux yeux et les univers post-apocalyptiques durs,

je vous recommande ce roman de survie à la Walking Dead !

 

Si Lysiah Maro vous a convaincus, 

achetez ici son Horizons (t.1) !

 

Couv

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice LYSIAH MARO aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

aubazartdesmots.wordpress.com/

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

La Cocci-Lectrice

Blog Littéraire - "Lire c'est être aussi léger qu'une plume et aussi vagabond que l'imagination !" SophieCsx

Hélène Destrem

Auteure de romans et de nouvelles de genres différents, je suis aussi correctrice d'édition.

Lectures évasion

Lire c'est vivre les rêves des autres

A Sad Picture Of A Red Sky

Un blog où je vous parlerais de mes passions, le cinéma, la musique, les romans, les comics/BD, les séries TV et qui sait, un jour peut-être je vous parlerais de l’Univers A Sad Picture Of A Red Sky et de mes romans ;) En attendant bonne lecture, bon visionnage et bonne écoute ! D.A.G. //// A blog about movies, music, novels, comics, TV-shows and maybe one day I will talk to you about A Sad Picture Of A Red Sky Universe. Meanwhile, have a good reading, viewing and listening ;) D.A.G.

Au fil des mots

"La lecture est une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac

%d blogueurs aiment cette page :