Les Chroniques Pressées

Flash Auteur 25 – Ninon Amey

Scroll down to content
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Ninon Amey

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que NINON AMEY ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

20190415_114303

Ninon Amey,

autrice des romans L’empreinte du passé, Ce lien qui nous unit, Tout recommencer à zéro, Tout reprendre au début, Dis-moi pourquoi, Les lettres à Juliette et le tout dernier publié dont nous allons parler : La liberté de nous aimer !

en auto-édition

 

 

Ninon Amey vue par Ninon Amey

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

Un écrivain romantique, très fleur bleue.

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

Naturellement, les idées débarquent dans ma tête à l’improviste.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

J’écris parce que j’adore ça, mais également parce que ça me fait du bien.

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

J’ose espérer que mes écrits permettent à mes lecteurs de s’échapper de la réalité, de se plonger dans une petite bulle de bonheur durant quelques heures.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Principalement pour les lecteurs (lectrices) qui aiment les romances pures.

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Je suis fan d’Agnès Martin-Lugand en littérature générale/romance et Alexiane de Lys pour la fantasy.

7. Quel livre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

J’ai eu un coup de cœur pour Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais il a fait écho en moi, et m’a peut-être/sans doute permis de comprendre que je pouvais me lancer dans l’écriture, moi aussi, MAIS ( et c’est toujours la même phrase) tes questions arrivent au moment où j’ai découvert il y a peu Le secret de Lomé, de la fantasy, qui m’a marquée car c’est la première fois que je lisais une histoire qui se passait dans un autre monde, et j’ai adoré ça !

(J’accepte la coordination, ça passe : bien joué 😛 xD) 

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Ah, je ne peux que répondre Tatiana (roman éponyme de Paulina Simons), une jeune femme Russe, courageuse, amoureuse, qui m’a fait rêver il y a des années et depuis, ce livre reste mon préféré parmi tous.

(Je ne peux pas commenter, je ne l’ai pas lu ! xD Alors je me tais voilà !)

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !
Je suis assez attirée par les sirènes et les dragons, bien qu’ils appartiennent à des mondes bien différents, pour la simple et bonne raison qu’ils me font rêver et que mon imagination démarre au quart de tour lorsque j’y pense.
10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » le bonheur et l’espoir, on souffre assez dans ce bas monde pour ne pas oser faire ce qui nous rend heureux !

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« Deviens qui tu es, quand tu l’auras appris »

de Pindare.

(J’adore ! Merci pour cette belle citation !)

 

 

La liberté de -2

 

Et si on vous proposait de correspondre avec un détenu ? 

Tenteriez-vous l’expérience ?

Abigaïl, une jeune femme passionnée par les mots, décide de rentrer dans ce programme expérimental mis en place par la prison locale. Si cette expérience est pour elle l’opportunité de s’adonner à son amour de la prose, pour son correspondant, David, elle représente surtout une bouffée d’oxygène dans son quotidien morose.

D’échanges timides en confidences intimes, un lien particulier va progressivement se tisser entre eux.

L’une des règles du programme est pourtant claire : ils n’ont pas le droit de tomber amoureux.

Entre échange de lettres et d’emails, plongez au cœur d’un roman épistolaire moderne, dans lequel l’amitié, l’amour et la famille occupent une place centrale.

 

 

Le titre La liberté de nous aimer vu par Ninon Amey

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Parce que l’un des personnages est en prison et que les deux protagonistes n’ont pas le droit de tomber amoureux l’un de l’autre.

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Il m’inspire l’espoir, que l’amour peut être plus fort que tout.

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

La notion de liberté, de choix, d’aimer…

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

C’est un roman épistolaire, il y a donc échange de courrier entre les protagonistes, et ils vont devoir surmonter plusieurs obstacles pour se retrouver libres de faire des choix.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

La liberté de nous aimer : Un échange de courriers amicaux déviant peu à peu vers d’autres sentiments.

 

 

Liste des personnages

Abigaïl

une jeune femme qui souhaite inconsciemment sortir de son train-train quotidien.

David

un jeune homme, qui, après un acte illégal, se retrouve en prison.

Laurène

meilleure amie d’Abigaïl, toujours là pour l’épauler, dans les bons comme les mauvais moments.

Rose

sœur de David, qui va devenir amie avec Abigaïl et Laurène.

 

Les personnages de La liberté de nous aimer vus par Ninon Amey

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Dans ce roman, oui, surtout ceux des deux héros.

2. En quoi ? Une phrase, pas plus !

Ils portent des prénoms bibliques.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Non, pas spécialement, mais ça me permet d’avoir une petite anecdote supplémentaire à glisser dans mon roman (David et Abigaïl, dans la Bible, se sont finalement mariés, après un événement compliqué).

(J’adore ce petit détail !)

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

Il représente mon personnage, son caractère, et parfois son physique, ce qui permet de s’y retrouver rien qu’en le citant (en tout cas pour moi en tant qu’auteure, et j’espère aussi pour mes lecteurs).

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

J’aime bien Abigaïl, une jeune fille douce, qui trouve que sa vie est banale, monotone.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

Parce qu’au fur et à mesure, son personnage va évoluer et elle sera une jeune femme épanouie à la fin du roman, malgré les difficultés qu’elle rencontre.

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Abigaïl et David ont tous les deux des petits morceaux de moi, comme la plupart de mes personnages principaux, je crois.

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Aymeric, qui est un pervers narcissique et fait beaucoup souffrir certains personnages.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

À David, très gentil, sensible, sincère, doux, tendre, patient.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

À Aymeric, forcément, ce manipulateur !

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Les personnages et leurs caractères sont nés au fur et à mesure de l’écriture, car, puisqu’il s’agit d’un roman épistolaire, j’en apprenais un peu plus sur eux à chaque lettre ou email qu’ils échangeaient 🙂

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

J’espère que le duo Abigaïl et David restera dans les mémoires.

 

 

L’intrigue en quelques mots

Abigaïl accepte de participer à une expérience organisée par la prison et va correspondre avec David, un détenu. De fil en aiguille, ils vont se découvrir une réelle complicité.

(Ninon Amey)

L’intrigue de La liberté de nous aimer vue par Ninon Amey

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécue ? En une phrase, si possible !

Non, pas du tout (oserais-je ajouter « heureusement » ?).

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Non plus, toute l’histoire s’est écrite au fur et à mesure des échanges épistolaires.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Oui, car je n’avais pas d’idées vraiment précises en commençant ce roman, je savais juste que ce serait un échange épistolaire, donc l’histoire s’est presque écrite toute seule.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

Oui, j’adore ma fin, car je pense qu’elle encourage à l’espoir.

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Que c’est une histoire qui pourrait être réelle.

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Que personne ne doit nous dicter les choix que l’on doit faire, surtout en ce qui concerne les sentiments.

 

 

Le mot de la fin de Ninon Amey

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 

Parce que c’est un roman original, sensible, qui permettra aux lecteurs de s’échapper de la réalité durant quelques heures.

Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

Que si vous aimez la romance, si vous connaissez mes écrits (ou pas), il suffit de le commencer pour ne plus avoir envie de le quitter sans connaître le dénouement.

(Merci d’avoir répondu à mes questions Ninon !)

59517206_458885278216100_3734016426516676608_n

Si vous aimez les histoires d’amour qui semblent impossibles, les romans épistolaires et les personnages originaux (un détenu comme personnage principal, c’est pas banal quand même !),

je vous recommande ce roman plein de sensibilité de Ninon Amey !

 

Si Ninon Amey vous a convaincus, 

achetez ici son La liberté de nous aimer !

 

La liberté de -2

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice NINON AMEY aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Au fil des mots

"La lecture est une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac

L'Antre de Myfanwi

- Derrière chaque parcelle de ténèbres se cachent les reflets de l'imagination. -

Hibou_Books

En tant que blogueuse littéraire, il est toujours temps de lire.

L'Escroc-Griffe

Une trilogie fantasy publiée Chez Bragelonne

Chroniques étoilées

Un peu d'imaginaire dans l'ordinaire ...

Tendres Chroniques

Un Petit Coup De Patte?

Eternal Letters

Webzine littéraire de l'imaginaire et noir

A FLEUR DE MOTS

Citations & proverbes (blog récent)

Les Plumes Ensorceleuses

La plume d'un autre monde

Le Parfum des Mots - Blog littéraire

Enivrez-vous avec les mots !

La Fille En Rouge

Passeuse de Culture.

Lecture d'une autruche

Lire et relire !

Les Chroniques de Jérémy Daflon

Livres, films, séries, politique et culture

MES LIVRES ÉCRITS POUR VOUS

ÉCRIRE C'EST CRIER EN SILENCE

%d blogueurs aiment cette page :