Les Chroniques Pressées

Flash Auteur 26 – Didier Van Cauwelaert

Scroll down to content
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
Tout le monde peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Didier Van Cauwelaert

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que Didier Van Cauwelaert ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et le remercie pour sa participation !

 

10272573_238047239721491_6839735189643729495_o

Didier Van Cauwelaert,

auteur notamment des romans Vingt ans et des poussièresUn aller simple (Prix Goncourt 1994), Le père adopté, Thomas Drimm – La fin du monde tombe un jeudi (tome 1), Thomas Drimm – La guerre des arbres commence le 13 (tome 2),  Jules, Le retour de JulesOn dirait nous, J’ai perdu Albert,

et dernièrement La personne de confiance en 2019, 

publié aux Editions Albin Michel

 

 

Didier Van Cauwelaert

vu par Didier Van Cauwelaert

 

1. Quel genre d’écrivain êtes-vous ? En une phrase ou un mot !

Constant.

2. Comment vous vient l’inspiration ? En une phrase !

En jet continu, par l’imagination pure, la pression des souvenirs, la projection dans l’ailleurs, l’observation du monde extérieur et intérieur…

3. Pourquoi est-ce que vous écrivez ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Pour mieux respirer.

4. À quoi servent vos écrits, selon vous ? En une phrase, toujours !

À rendre le monde plus respirable.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Quelques dizaines de personnes chères et les centaines de milliers d’inconnus qui me font la joie d’attendre mon nouveau livre.

6. Quel est votre auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si vous voulez !

Marcel Aymé, notamment La belle image, La Vouivre, Le Temps mort… – c’est le maître du fantastique rationnel qui s’installe dans le quotidien.

7. Quel livre vous a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

Charge d’âme, d’Emile Ajar (pseudonyme de Romain Gary) : j’aurais bien aimé être le premier à trouver ce titre…

8. Quel est votre personnage préféré tout texte confondu ? Présentez-le en une phrase et quelques mots !

Guillaume Thomas dans Thomas l’imposteur de Jean Cocteau : un mythomane surdoué qui réenchante le monde pendant la guerre de 14-18.

9. Quel est le mythe que vous préférez ? En une phrase !

Narcisse, le saint patron des faiseurs de selfies qui, à force d’admirer son reflet dans un étang, y tombe et s’y noie.

10. Complétez ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » la confiance en l’autre.

11. Quelle est votre citation de cœur (qui vous a marqué, qui vous définit ou qui vous guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« Il y avait à Montmartre un homme appelé Martin, qui n’existait qu’un jour sur deux. Il en était bien embêté, et cela pour plusieurs raisons. »

Marcel Aymé, Le Temps mort (dans le recueil de nouvelles Derrière chez Martin).

 

 

9782226441690-j.jpg

 

« Depuis que je suis entré dans sa vie en l’enlevant avec mon camion-grue de la fourrière, elle n’a plus envie de mourir. Elle m’a même choisi pour être ce qu’on appelle sa ‘‘personne de confiance’’. Du jour au lendemain, je me retrouve avec les clés de son destin, de son entreprise, de sa famille de rapaces… Reste à savoir, comme dit ma copine Samira, si c’est le kif absolu ou le plus dangereux des pièges. »
Quand deux jeunes de banlieue décident de sauver une ancienne héroïne de la Résistance… Un roman haletant, jubilatoire, avec un éclat de rire à chaque page et toute l’émotion du monde.

Le titre La personne de confiance 

vu par Didier Van Cauwelaert

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

C’est le plus beau qualificatif qu’on puisse donner à quelqu’un, en même temps que la dénomination officielle d’un statut défini par le Code de la Santé publique : la personne à qui vous confiez les décisions concernant vos traitements médicaux, vos choix de vie, et cette personne, comme dans mon roman, peut être un inconnu à qui l’on fait le pari de se fier.

2. Qu’aimez-vous dans ce titre ? En une phrase !

Son double sens : concret et figuré.

3. Quel lien avec ce que vous racontez ?En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

Un titre, c’est pour moi un diapason, un thème musical qui revient tout au long du livre : il lui donne sa tonalité émotionnelle et annonce son humour décalé : la « personne de confiance » est ici un conducteur grutier de la fourrière, qui enlève une voiture sans voir qu’il y a une vieille dame à l’intérieur.

4. Si vous deviez résumer votre livre en une seule ligne, que diriez-vous ?

Un jeune cow-boy urbain de la fourrière se met à « remorquer » une femme en détresse, qui va lui offrir un incroyable destin.

 

 

Les personnages de La personne de confiance 

vus par Didier Van Cauwelaert

 

1. Les prénoms de vos personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Capitale.

2. En quoi ? Une phrase, pas plus !

Le prénom doit correspondre aux vibrations du personnage : je le débaptise souvent plusieurs fois au début de l’écriture, jusqu’à ce qu’il soit content de son nom.

3. Font-ils passer un message ? Si vous avez besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, c’est ici !

Le prénom doit refléter l’image et le caractère du personnage.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour vous ? Votre avis personnel en une phrase !

Un accord harmonieux (ou alors un décalage amusant) avec la personne qui le porte.

5. Quel est le personnage de votre roman que vous préférez ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Samira, 23 ans, une fée des cités de Bobigny, championne de catch amateur sous le nom de Calamity Sam, animatrice d’assoces pour tonifier les vieux et désintoxiquer les jeunes victimes  du crack ou de l’islamisme.

6. Pourquoi ? Explication en une phrase !

Je suis tombé amoureux d’elle en même temps que mon narrateur.

7. Celui qui vous ressemble ou vous a ressemblé ? En une phrase !

Avec Max, mon héros de la fourrière, je partage tout ce qu’il y a de meilleur et de pire en moi – je laisse aux lecteurs le soin de faire le tri.

8. Le personnage que vous aimez le moins de votre roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Vous ne le connaîtrez pas : je l’aimais si peu que je l’ai supprimé.

9. À quel personnage de votre roman, selon vous, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

À Samira, mais ce n’est pas de tout repos.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Le neveu de Madeleine, qui, sous la pression de son épouse, essaie de faire passer sa vieille tante pour une Alzheimer, afin de lui voler son entreprise.

11. Comment avez-vous fait naître vos personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Je les vois agir, je les entends parler ; je les mets en situation pour découvrir qui ils sont, ce qu’ils veulent et où ils m’entraînent.

12. Quel personnage de votre histoire, pour vous, sera inoubliable ? En une phrase !

Madeleine, cette vieille paumée qui redevient la femme de ses rêves, tout en réalisant ceux des deux jeunes qui lui ont tendu la main.

 

 

L’intrigue en quelques mots

Une seule phrase suffit souvent à nous toucher en plein cœur et nous faire choisir un livre, et ce fut le cas pour moi avec cette première phrase :

 

« On croit qu’on ne sert à rien sur terre, jusqu’au jour où quelqu’un vous demande l’impossible… »

(in La personne de confiance de Didier Van Cauwelaert, Editions Albin Michel)

 

L’intrigue de La personne de confiance 

vue par Didier Van Cauwelaert

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que vous avez vécues ? En une phrase, si possible !

Non, mais de sentiments que j’ai éprouvés.

2. Avez-vous imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Non.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à vos premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Oui.

4. Est-ce que vous aimez votre fin ? Expliquez-nous en une phrase sans trop en dire !

Plutôt, oui : c’est un rebondissement qui boucle l’histoire tout en ouvrant des perspectives nouvelles.

5. Quel message avez-vous voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Il est toujours possible de sortir de l’impasse pour recommencer sa vie, dès lors que quelqu’un vous en donne l’envie, l’énergie, le culot.

 

 

Le mot de la fin de

Didier Van Cauwelaert

En quelques lignes !
Que diriez-vous de votre roman ?
Comment avez-vous vécu son écriture ? Que représente ce roman pour vous ?

 

Je suis très heureux que ce roman amuse autant les gens et qu’ils le conseillent à tous leurs amis pour lutter contre la morosité ambiante. L’humour au service de l’émotion est la seule arme efficace dans nos temps de sinistrose et de détresse. J’ai moi-même écrit ce texte dans une période rude où j’accompagnais l’agonie d’êtres chers, et il m’a fait beaucoup de bien.

*

 

***Je remercie infiniment Didier Van Cauwelaert

d’avoir accepté de répondre à cette interview « Flash Auteur »

suite à notre échange à la Fête du livre d’Hyères ! ***

 

*

 

Si après ces réponses fines, sensibles, drôles et pleines de générosité,

vous n’avez pas envie de courir lire La personne de confiance,

je ne comprends pas !

 

Je suis déjà en train de le commencer, et vous ?

Achetez ici La personne de confiance !

9782226441690-j

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’auteur DIDIER VAN CAUWELAERT aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

 

5 Replies to “Flash Auteur 26 – Didier Van Cauwelaert”

    1. Oui il est fort sympathique ! Son dernier livre était agréable mais je pense me tourner vers ses premiers, qui ont reçu des prix à l’époque, comme « 20 ans et des poussières », tu l’as lu ?

      Aimé par 1 personne

Répondre à ambougret Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

Le Sushi Qui Bouquine

Lecture et pop-culture

La petite vie d'Elou - Une maman ordinaire.

La vie d'une maman de 2 enfants de 4 et 2 ans. Qui aime cuisiner et découvrir et tester des nouvelles choses.

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

Le Piano-Bar de la Culture

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

La Cocci-Lectrice

Blog Littéraire - "Lire c'est être aussi léger qu'une plume et aussi vagabond que l'imagination !" SophieCsx

Hélène Destrem

Auteure de romans et de nouvelles de genres différents, je suis aussi correctrice d'édition.

%d blogueurs aiment cette page :