Les Chroniques Pressées

Chronique Pressée 34 – COUP DE CŒUR pour Une vie plus belle que mes rêves

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi, aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

Une vie plus belle que mes rêves,

il faut y croire !

 

woman-3483418_1920

ob_1fa448_coup-de-coeur

Pour ce roman feel-good d’émancipation

et cette histoire à suspense

qui m’ont émue !

 

 

Une vie plus belle que mes rêves

De Marilyse Trécourt

Chez Eyrolles

65996019_2983529241687540_8064516008431321088_n

Quatrième de couverture :

A 37 ans, Louise enchaîne les expériences professionnelles sans lendemain, toutes très courtes et sans rapport avec les compétences de la jeune femme, diplômée en droit. Quand son dernier CDD n’est pas renouvelé chez Dugeon, elle s’apprête à se mettre en quête d’un énième emploi, sans envie ni projet précis. Louise se décrit elle-même comme  » une mouette croisée avec un poisson rouge « , elle virevolte, sans apprendre de la vie. Elle va donc continuer à faire ce qu’elle a toujours fait : chercher prudemment un poste quelque part pour contribuer aux frais du foyer et tranquilliser ses parents ainsi que son mari Sam. C’est sans compter sur sa pétillante amie Claire qui, du haut de son mètre trente-quatre, l’incite à  » prendre de la hauteur « . Galvanisée par les conseils de Claire, Louise délaisse sa recherche d’emploi pour se remettre à une passion ancienne : le dessin. Lors d’une nuit de transe et de création, surgit de ses mains une oeuvre étrange et expressive représentant une femme sur une crique, au pied de falaises rouges. Le pouvoir de cette oeuvre étrange va donner un cours imprévu au destin tout tracé de Louise…

— Feel-good / Développement personnel / Suspense —

 

Chers Lecteurs Pressés, 
Vous allez peut-être vous demander pourquoi j’ai eu un coup de cœur pour un livre feel-good alors que je suis une grande amoureuse du style et que l’on sait bien que c’est un genre où le style est propre mais sans recherche particulière, alors voilà le pourquoi du comment : j’ai lu ce livre d’une traite tant j’ai été prise par le récit, mais en plus, l’histoire amène une vraie réflexion sur soi de type développement personnel, ce qui en fait un livre au-dessus pour moi des feel-good, qui pour certains sont seulement des histoires sympathiques à lire rapidement, avec un petit côté drôle et fun, parfait pour l’été. Là, on est dans autre chose : dans une histoire de blessures et de résiliences. Et ce livre nous répare, nous, lecteurs. Et nous pousse à aller réaliser nos rêves. Quand un livre a une telle force, un tel impact sur ma vie, j’estime que l’on est dans un livre qui touche le cœur (d’où la mention coup de <3). En plus, vous savez bien que je suis sensible au travail accordé à la construction narrative et aux références aux mythes fondateurs, je ne pouvais donc que succomber !
Evidemment, en tant que professeure de français, je ne classerais pas ce roman dans la catégorie littérature (pour moi ne peut être littéraire qu’un texte où le style a fait l’objet d’une recherche esthétique importante) mais c’est un livre avec un message fort qui peut bouleverser des vies, alors c’est un livre que je rangerais personnellement dans une nouvelle catégorie : Livre de vie. Ce roman évade et divertit grâce à son suspense, mais ce n’est pas un livre de divertissement, c’est un livre qui fait réfléchir à notre chemin de vie !
Et cerise sur le gâteau, c’est une véritable joie pour moi de parler des livres de Marilyse Trécourt que je connais personnellement et qui est une femme FORMIDABLE, EXTRAORDINAIRE, INSPIRANTE et PLEINE DE RÊVES ! Avec un peu plus de Marilyse dans le monde, on pourrait sans doute avoir un monde plus beaux que nos rêves ! ❤
J’ai eu la chance et le bonheur de la revoir vendredi 6 juillet pour la soirée de lancement de son roman (photo ci-dessous) et samedi 7 juillet en compagnie de trois autres autrices de feel-good. 

65963321_456145384941878_5398532642758983680_n

Chronique Pressée :

En un mot :

∼ Une boîte à trésors 

 

En une phrase :

∼ Quand une femme de trente-sept ans un peu perdue et grande trouillarde dans le fond « prend de la hauteur » suite aux conseils de son amie d’un mètre trente-quatre, cela donne une histoire qui nous répare de nos propres peurs, qui nous réconcilie avec le passé et qui nous redonne des rêves ! 

 

Sur les personnages :

∼ Des failles et des peurs comme les nôtres 

66130243_790905077973667_2794346426182664192_n
Sur la construction narrative :

∼ Une alternance entre passé et présent avec jeu de miroir

 

Sur le message :

∼ Une réécriture moderne du mythe de la boîte de Pandore 

 

66323339_2370442266610074_5968115301290606592_o
Voici quatre drôles de dames du feel-good & développement personnel réunies pour une rencontre avec leurs lecteurs à Charlemagne La Valette samedi 7 juillet : Marilyse Trécourt debout à gauche, puis Carole-Anne Eschenazi, Véronique Maciejak et Maud Ankaoua (merci à la chroniqueuse Florence Chollet pour la photo <3) – J’y étais et quel moment merveilleux passé en compagnie de ces femmes généreuses, passionnées et désireuses de partager leur joie de vivre !

 

Sur le côté développement personnel :

∼ Le roman s’accompagne d’un carnet de bord pour s’inventer une vie plus belle que ses rêves 

 

66051552_483105882458803_1004376719190130688_n

MES RESSENTIS SPOILERS :

La force de ce roman ? Nous avons tous une Marie-Louise en nous, une version de nous-mêmes blessée et prisonnière de nos peurs qui tient entre ses mains une boîte de Pandore renfermant craintes et rêves…

L’intelligence de ce roman ? Le choix de la construction en alternance passé et présent à laquelle s’ajoute un jeu de miroir entre les personnages : le passé raconté par Raphaël rapproche pas à pas Marie de Louise, tandis qu’en miroir Louise se rapproche de Raphaël, comme un retour en arrière vers son passé, vers la réunification d’elle-même en Marie-Louise, et ses retrouvailles avec Raphaël. Ainsi le passé avance quand le présent revient sur ses pas, pour qu’à dix-sept ans d’écart, Marie et Louise se retrouvent.

La finesse de ce roman ? La réécriture moderne du mythe de la boîte de Pandore qui est ici la boîte inconsciente où Marie-Louise a enfoui ses peurs et ses rêves.

Le coup de génie ? C’est pour moi cette séparation symbolique de Marie-Louise en Marie et Louise : élément à la fois symbolique dans la psyché humaine et clef jubilatoire du suspense du récit. 

 

 

Mots à retenir : 

 » – J’ai une idée ! s’écrie-t-il soudain. Et si on essayait d’ouvrir la boîte ?

– Quoi ?

– La boîte du tableau. Peut-être qu’en l’ouvrant, on trouverait une solution ?

– Matt, je crois vraiment que tu te fais des illusions à propos de cette boîte… »

(p.148, édition Eyrolles, épreuves non corrigées)

*

« Comment ai-je passé les trente-sept premières années ? Qu’ai-je construit ? Me suis-je réalisée ? Ai-je accompli quoi que ce soit dont je puisse être fière ? Je dois reconnaître que j’ai de réponse satisfaisante à aucune de ces questions ni à la plus importante : ai-je été heureuse ? »

(p.149)

*

 » « Et vous, quels rêves n’avez-vous pas encore eu le courage de réaliser ? » « 

(p.150)

878873541940Ligne

bémol

 

Pour moi, le style n’était pas assez original et n’avait pas assez de relief. Je sais, je sais, ce n’est pas ce que l’on attend dans un feel-good, mais je suis toujours « en manque » quand il n’y a pas d’effets stylistiques dans un livre, même s’il a une écriture propre et agréable, comme c’est le cas pour Une vie plus belle que mes rêves.

 

240_F_45067146_Zjt8iPADrnB7COO2zfrQIZZNiJySaJm0.jpg

 

Une couverture symbolique aux couleurs vives qui attirent l’œil en rayon.

Un titre magnifique qui est devenu ma phrase leitmotiv dans la vie !

Une histoire à suspense qu’on ne peut plus lâcher : je vous conseille de le lire d’une traite car j’ai beaucoup souffert de devoir m’arrêter au PIRE MOMENT de l’histoire vers minuit trente un soir de semaine où je devais bosser le lendemain ! J’ai été très FRUSTRÉE de devoir attendre pour savoir la suite… C’est une histoire vraiment prenante qui vous tiendra éveillés !

Une très belle histoire qui porte des messages qui me tiennent à cœur : indépendance, libération de ses peurs, sortie de sa zone de confort, oser, se chercher, se dépasser, se réaliser !

Les personnages sont à la fois réalistes et pleins de fantaisie ce qui rend leur rencontre pétillante ! J’ai particulièrement apprécié Claire qui du haut de son mètre 34 en impose, Matt et Raphaël.

J’ai eu un coup de cœur pour le personnage de Louise et son chemin de vie, j’ai été très émue par ses blessures et ses trésors enfuis, sa façon de faire plaisir à tout le monde sans penser à elle, sa façon de se cacher, d’avoir peur de vivre et d’exister !

 

878873541940Ligne

 

depositphotos_20419617-stock-illustration-spilled-coffee

Cette histoire magnifique, prenante, émouvante racontée avec intelligence et suspense est un COUP DE CŒUR !

Je vous invite à vivre une vie plus belle que vos rêves

en suivant le chemin de libération de Louise !

depositphotos_20419617-stock-illustration-spilled-coffee

 

*** Remerciements ! ***

Je remercie infiniment Marilyse et Eyrolles d’avoir fait gagner à des lecteurs, comme ce fut mon cas !, les exemplaires des épreuves non corrigées lors du salon d’Hyères !

Et je rappelle aux lecteurs de chercher la phrase magique 😉

 

 

POUR ACHETER UNE VIE PLUS BELLE QUE MES RÊVES,

IL SUFFIT DE CLIQUER !

64298289_2272332176348715_8766558825625944064_o

 

À votre tasse de café et triomphez de vos peurs avec Louise !

woman-3483418_1920

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

 

4 Replies to “Chronique Pressée 34 – COUP DE CŒUR pour Une vie plus belle que mes rêves”

    1. Oui je confirme : il est différent des « feel-good » habituels ! 😉 Le côté suspense et récit y sont au premier plan comme dans un roman de littérature blanche. Si tu le tentes, tu me diras ton avis ? En tout cas, je te remercie de suivre mon blog, cela me fait vraiment très plaisir ! :3

      Aimé par 1 personne

  1. Chaque feel-good est différent mais au résultat on passe deux heures rapidement avec le même état que si on avait vu une bonne comédie sentimentale en streaming. La romance romantique avec ses vertus sur le développement personnel. Chaque feel-good pourrait s’intituler « le bien-être pour les nuls ». Ma religion m’interdit d’en lire et tant pis pour ceux qui ne peuvent s’en passer ! Une autre constance de ses livres est la vacuité littéraire, la platitude de style. C’est souvent écrit en gros caractères afin d’encore moins fatiguer le lecteur. Voilà sinon bonjour à toi et attention de ne pas te retrouver un jour coincée à lire des trucs indigestes pour faire plaisir à untel ou unetelle. C’est le risque quand on met un pied dans le commerce de ce genre de livres. C’est une littérature à part qui à mon sens manque d’invention, de profondeur, de tripes. Le jour où je lirai un bon feel-good c’est que ce n’est pas un feel-good !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

%d blogueurs aiment cette page :