Les Chroniques Pressées

Flash Auteur 35 – Nathalie Brunal

Scroll down to content
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Nathalie Brunal

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que NATHALIE BRUNAL ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

Capture flash auteur
Photo de la journaliste MF parue dans le Journal des Flandres

Nathalie Brunal,

autrice de plusieurs romans auto-édités, dont la trilogie Anna et Roger, Vacances en terre inconnue, Quand Cupidon s’en mêle, ,ainsi que le roman dont nous allons parler LES TRIBULATIONS D’HORTENSE

Auto-édition

 

 

Nathalie Brunal vue par Nathalie Brunal

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

La question est plutôt si je me vois comme telle, car l’écriture m’est « tombée » dessus par hasard et tout cela me semble encore irréel.

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

L’inspiration vient à moi avec un mot, une image, une musique ; un rien peut déclencher l’imaginaire.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

J’écris parce que me mettre dans ma bulle me fait un bien fou ; une sorte de thérapie loin de tout et des soucis.

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

J’espère que mes écrits permettent aux lecteurs de s’évader, de sourire et d’oublier tout, le temps de quelques heures.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Ceux qui ont besoin de souffler, de rire, de se divertir et de couper avec la réalité.

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Un coup de cœur pour la série Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon, neuf tomes que j’ai dévorés, une auteure qui a su en se basant sur des faits historiques créer une magnifique histoire d’amour.

7. Quel livre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

Autant en emporte le vent, un roman qui traite de la guerre de sécession (période historique qui m’intéresse énormément), du Ku Klux Klan et qui montre pour l’époque une jeune femme résolument forte et courageuse.

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Harry Potter, jeune sorcier intrépide est le personnage qui m’a permis de passer de merveilleux moments notamment grâce à son courage et sa témérité.

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

Le mythe du phœnix qui renaît de ses cendres qui nous montre que tout à chacun peut, même après avoir touché le fond, remonter la pente.

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » les étoiles et de prendre de soin de notre planète qui se meurt un peu plus chaque jour.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

Ce qui ne tue pas rend plus fort, toujours se relever et continuer d’avancer envers et contre tout, malgré les épreuves de la vie.

 

 

61915672_2343030639093371_8861411907047784448_n

Quand le quotidien d’une maman solo vire au cauchemar…
Hortense, divorcée depuis plusieurs années approche de la quarantaine. Entre les  » sautes d’humeur  » de son adolescent, les bêtises du petit dernier et sa tante envahissante, elle n’a pas le temps de s’ennuyer !
Elle travaille avec Tata Martha dans le salon de thé que possède celle-ci et subit chaque jour les allusions sur sa vie sentimentale désertique. Assumant pleinement son statut de mère célibataire, elle ignore du mieux qu’elle peut ses propos. Mais quand sa tante prend  » le taureau par les cornes  » et décide de lui trouver le prince charmant, rien ne va plus !

 

 

Le titre Les Tribulations d’Hortense

 vu par Nathalie Brunal

 

 

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Il résume assez bien le contenu du roman.

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Le temps qu’il m’a fallu pour le trouver, mais il met en valeur le prénom Hortense pour lequel j’ai eu un coup de cœur.

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

Le côté mésaventures qu’il laisse entrevoir et le soupçon d’humour qui y est saupoudré.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

Il résume assez bien le quotidien d’Hortense qui n’est pas de tout repos.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

Les Tribulations d’Hortense ou une maman solo à l’approche de la quarantaine qui n’a le temps de rien, entre son ado en pleine crise, son petit garçon et sa tata « brut de décoffrage » qui souhaite lui trouver le prince charmant.

 

 

Les personnages des Tribulations d’Hortense

vus par Nathalie Brunal

 

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Ils me sont venus comme ça avec un coup de cœur pour le prénom Hortense.

2. En quoi ? Une phrase pas plus !

Hortense est un prénom doux et original qui va plutôt bien à cette maman qui accumule les bourdes.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Pas vraiment, j’ai choisi les prénoms au hasard.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

Un prénom permet d’affirmer le caractère d’un personnage.

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Tante Martha est celui que je préfère, car j’aurais aimé avoir une tante envahissante comme cela et si optimiste.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

Avec une telle tante dans son entourage, on ne doit pas s’ennuyer un seul instant ; elle veille au bonheur des siens avec amour et humour.

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Sans doute Hortense qui est maman solo me ressemble assez par son côté maman poule qui s’oublie un peu en tant que femme.

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Tous les personnages ont leur importance et sont tels que je les ai voulus, mais peut-être Sandy, la nouvelle femme de l’ex-mari d’Hortense.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Il faudrait ressembler à tante Martha, une bonne fée moderne qui n’a pas la langue dans sa poche et qui a de la suite dans les idées.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Peut-être à Étienne, le père des enfants qui les oublie un peu depuis qu’il a une nouvelle femme.

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Hortense m’est apparue avant les fêtes de Noël 2017 avec l’envie d’écrire un conte de fée moderne avec Tata Martha dans le rôle de la bonne fée.

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Hortense, car pas facile en étant maman solo de tout gérer et d’ouvrir à nouveau son cœur à un nouvel amour.

 

 

L’intrigue en quelques mots

Les Tribulations d’Hortense ou une maman solo à l’approche de la quarantaine qui n’a le temps de rien, entre son ado en pleine crise, son petit garçon et sa tata « brut de décoffrage » qui souhaite lui trouver le prince charmant.

(Nathalie Brunal)

L’intrigue des Tribulations d’Hortense

vue par Nathalie Brunal

 

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécues ? En une phrase, si possible !

Je pense qu’inconsciemment j’y ai mis un peu de moi étant moi-même maman solo, mais je n’ai hélas pas de tata Martha dans mon entourage.

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Je n’ai jamais la fin de mes romans quand je commence à les écrire, j’ai le début, les personnages et c’est eux qui me dictent le chemin à suivre.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Elle l’est, car je voulais un personnage attachant dans lequel les lectrices pourraient se reconnaître et une histoire avec un thème actuel puisque les familles monoparentales sont de plus en plus nombreuses.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

J’aime beaucoup le dénouement qui permet aux lectrices dans la même situation d’envisager l’avenir sous un meilleur jour.

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Que l’amour nous tombe toujours dessus au moment où l’on s’y attend le moins et que le destin nous réserve de jolies surprises.

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Qu’être une maman solo n’empêche pas de retrouver l’amour, le tout c’est d’y croire.

 

 

Le mot de la fin de Nathalie Brunal

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 
Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

 

Il faut le lire car c’est un feelgood qui permettra aux lecteurs de s’évader, de sourire, de rire et peut-être de s’identifier aux personnages.

Laissez-vous tenter par les couleurs acidulées des macarons et partez à la découverte d’un roman où se mêlent amour, humour et douceur.

 

 

Vous cherchez un feel-good pour finir votre été ?

Un roman qui vous redonnera espoir en l’amour même si vous êtes une maman divorcée ?

Alors venez profiter du positivisme de la « bonne marraine » tata Martha en lisant Les Tribulations d’Hortense !

 

Si Nathalie Brunal vous a convaincus, 

achetez Les Tribulations d’Hortense !

61915672_2343030639093371_8861411907047784448_n

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice NATHALIE BRUNAL aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

%d blogueurs aiment cette page :