Les Chroniques Pressées
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Renaud Blunat

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que Renaud Blunat ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et le remercie pour sa participation !

 

Renaud 2

Renaud Blunat,

auteur de l’autobiographie ZAPPING A VIF !

Livresque Editions

 

 

Renaud Blunat vu par

Renaud Blunat

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

J’ai beaucoup de mal à me sentir écrivain, mais si je ne crois pas en moi, qui le fera ?

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

Je suis bien incapable de répondre, je ne sais écrire que des choses que j’ai ressenties, donc quand elles resurgissent dans ma tête, je suis un écrivain ruminant.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Je désirais raconter à mes enfants mon père qu’ils n’ont jamais connu, pour les premiers mots, puis l’histoire s’est imposée.

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

L’utilité des objets, d’un texte, je ne me pose pas la question : je réalise ma vie.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Si seulement, au moment où j’écris, cette question avait un sens ?

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Je suis admiratif de l’audace verbale et de l’imagination de Frédéric Dard.

7. Quel livre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder, j’ai beaucoup appris dans ce livre.

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Antigone, dans la version de Jean Anouilh.

(C’est aussi un personnage que j’affectionne beaucoup dans sa revendication d’une grandeur idéale inconciliable avec la réalité et le bonheur humain)

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

Faust et le mythe de vendre son âme au diable ; le diable et l’âme ont-ils un sens en 2019 ? Les athées, une merveilleuse histoire du temps.

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » votre indignation.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marqué, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J’ai écrit « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question. J’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. »

John Lennon

 

 

 

35836850_10155932137944398_8904413394493243392_o

 

Pour son premier livre, Renaud Blunat raconte, transmet, explique les doutes, les colères d’un père à ses enfants. Le mélange subtil du futile et de l’essentiel de ses souvenirs, ce sont ces petits riens, ce sont les faits qu’il refuse de pardonner et qui font de lui l’homme qu’il est… 

 

 

Le titre Zapping à vif vu par

Renaud Blunat

 

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Le livre est écrit sous la forme d’un zapping (comme l’émission de télévision), les temps forts d’une vie.

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Il s’est imposé trop vite comme une évidence.

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

Le son qu’il forme, le sens qu’il produit et le fait qu’il passe éphémère.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

Autobiographie, les évènements qui ont fait de moi l’homme et le père que je suis.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

Nous sommes responsables de ce que nous taisons et de ce que nous ne faisons pas, nous en sommes responsables autant que nous le sommes de nos actes.

(C’est joli ! J’aime cette façon de pensée et de faire de nos silences et de nos actes-manqués des choix, des responsabilités !)

 

 

 

 

Les personnages de Zapping à vif vus par

Renaud Blunat

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Le choix du prénom des personnages est dérisoire devant le choix pour ses enfants, mais il faut apprécier les prénoms choisis.

2. En quoi ? Une phrase, pas plus !

Ils accompagnent l’auteur pendant si longtemps, c’est du travail d’écrire.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Il est tellement difficile d’introduire, un prénom qui est un sens dans l’histoire, je ne connais que Hodor dans le trône de fer de G.R.R. Martin.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

 C’est une part importante de sa propre personnalité.

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Mes deux enfants, il faudra les compter comme un !

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

Question troublante dans le contexte d’une autobiographie.

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Tout va bien, j’assume mon rôle même sur papier.

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

 Incapable de répondre, trop de citations… Trop de prétendants.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Déjà être soi-même, ne pas vivre à travers les autres fictifs ou réels.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Pourquoi s’imposer des idées aussi farfelues.

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Par élimination, il a fallu faire la liste de ceux dont je n’avais pas le temps de parler.

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Le regard d’Omayra Sanchez (13 novembre 1985).

 

 

 

L’intrigue de Zapping à vif vue par 

Renaud Blunat

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécues ? En une phrase, si possible !

Il y a surtout les choses que je refuse de pardonner, dans le monde ou dans mon cadre familiale.

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Je savais où j’allais, j’ai construit un fil narratif et un fil descriptif avant d’écrire quoi que ce soit.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Je n’imaginais pas l’écrire autrement que sous cette forme.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

Si elle ne m’avait pas plu, je l’aurais modifiée.

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Dites-nous qui donne naissance aux irresponsables ? Stromae. « Papaoutai ».

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

« Le monde est dangereux à vivre, non à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »       

A.   Einstein.

 

 

Le mot de la fin de

Renaud Blunat

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 
Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

Puisque j’ai refusé de pardonner, il me fallait être un minimum informé. Cette connaissance n’est pas la vérité, je ne me fais aucune illusion, la colère a alimenté sans discontinuité mes souvenirs. Le choix et le montage des images sont forcément subjectifs, irrévérencieux, politiques et dérisoires.

Si vous aimez les histoires de famille, les confidences et les autobiographies,

vous ne pouvez pas ne pas vouloir découvrir la voix d’un père qui explique à ses enfants doute et colère !

 

Si Renaud Blunat vous a convaincus, 

achetez ici Zapping à vif !

 

35836850_10155932137944398_8904413394493243392_o

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’auteur RENAUD BLUNAT aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

La Lectrice Compulsive

Une lectrice qui vit sous sa pile à lire

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

%d blogueurs aiment cette page :