Les Chroniques Pressées

Flash Auteur 39 – Véronique Maciejak

Scroll down to content
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Véronique Maciejak

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que VÉRONIQUE MACIEJAK ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

Retouchée 3901

Véronique Maciejak,

autrice des ouvrages d’aide parentale : 1,2,3, je me mets à l’éducation positive (Eyrolles, 2017), Il ne veut pas faire ses devoirs ! Rester zen avec la parentalité positive (Eyrolles, 2016) et Il me pousse à bout ! Rester zen avec la parentalité positive (Eyrolles, 2015), et dernièrement de son premier roman N’ATTENDS PAS QUE LES ORAGES PASSENT ET APPRENDS À DANSER SOUS LA PLUIE (2019)

Aux éditions Eyrolles

 

 

Véronique Maciejak vue par

Véronique Maciejak

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

Toujours en proie aux doutes.

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

Ma tête ne s’arrête jamais de réfléchir et de temps en temps j’attrape au vol quelques idées précises.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Parce que ça me plaît et parce que j’ai le secret espoir que mes textes plaisent à d’autres.

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

Mes écrits me servent déjà à coucher mes idées sur papier pour ne plus qu’elles envahissent mon esprit !

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Pour tous ceux qui seraient attirés par ma couverture ou par mon synopsis !

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Je ne crois pas avoir d’auteur favori mais en ce moment les écrits d’Alexandre Jollien, Delphine de Vigan ou encore Virginie Grimaldi me touchent.

7. Quel livre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

Un sac de billes de Joseph Joffo en 5ème . Je me suis rendu compte des atrocités de la seconde guerre mondiale. Ce roman m’a extrêmement chamboulée.

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Papa Pig, le père de Peppa Pig dans le dessin animé éponyme. Il est bienveillant, toujours de bonne humeur et très amusant. Il voit la vie du bon côté, j’aime sa philosophie.

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

J’ai dû mal avec les questions sur les préférences…

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » la flamme qui brûle en toi.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie »

Sénèque

C’est ma citation du moment (facile !)

 

 

Image de la couverture

Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu’elle assume en réalité les responsabilités d’un chef d’édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bon et plus que loyaux services, en l’absence de promotion, elle s’interroge sur le sens de son dévouement. Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l’écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé…

 

 

Le titre N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie 

vu par Véronique Maciejak

 

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Parce que j’aime les citations et les titres à rallonge !

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Le bonheur se vit ici et maintenant.

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

Le message qu’il véhicule.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

Comme mon héroïne, n’attendez pas pour devenir acteur de votre vie et faites, dès aujourd’hui, les choix qui vous rendent heureux.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie vous plonge dans l’univers de la radio mais aussi dans un coaching de vie virtuel un peu particulier…

 

 

Liste des personnages

 

Emma :

29 ans, chef d’édition au sein de la radio régionale Double MR.

Benjamin :

25 ans, co-animateur du Morning FM aux côtés d’Emma.

Eric :

Patron de Double MR.

Julien Vascos :

Écrivain et philosophe.

Cécile et Mimi :

Meilleures amies d’Emma.

 

(Il y a d’autres personnages importants mais je ne veux pas spoiler le lecteur en les nommant !)

Tu fais bien ! 😉

 

 

 

Les personnages de

N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie 

vus par Véronique Maciejak

 

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Oui et… non !

2. En quoi ? Une phrase pas plus !

Ce sont généralement des prénoms de personnes qui me sont ou qui m’ont été proches même si elles n’ont pas forcément de lien direct avec les personnages de mon roman.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Je glisse ici et là des prénoms de personnes qui me sont chères dans ma vie. Dans mon premier roman l’héroïne porte le prénom de ma fille ainée.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

Un bout de mon histoire personnelle, une façon de dévoiler une partie de moi ou de mes goûts ; si j’appelle mes prochains personnages Rachel et Ross, tu devineras assez facilement mon intérêt pour la série « Friends » !

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Je les aime tous mais j’ai une affection particulière pour Emma, mon héroïne. Cette jeune fille perfectionniste qui se donne corps et âme à son travail sans vraiment avoir la reconnaissance de son patron.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

J’ai passé beaucoup de temps avec Emma ces derniers mois alors forcément, nos liens se sont resserrés !

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Je crois avoir un peu d’Emma, de Benjamin et d’Eva en moi !

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Eric car c’est un mauvais manager qui ne se remet jamais en question.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Beaucoup de mes personnages sont forts sympathiques après, comme chacun d’entre nous, ils sont humains et ont chacun leurs petits défauts !

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Le moins sympa… c’est Eric !

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Je me suis servie de mon expérience personnelle, de celles des autres et de mon imagination !

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Julien Vascos, il est si envoûtant, charmant et charismatique.

 

 

L’intrigue de

N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie 

vue par Véronique Maciejak

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécues ? En une phrase, si possible !

Oui, en partie du moins. Comme Emma, j’ai été journaliste radio et je manquais cruellement de reconnaissance dans mon travail…

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Non, j’ai imaginé l’histoire dans son ensemble.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Oui, complètement, ce sont surtout des détails qui ont été modifiées.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

Oui, le contraire eut été dommage !

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Qu’il ne faut pas attendre que les orages passent pour être heureux !  (oui, je sais… Facile) !

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Dans la vie, même si nous ne maîtrisons pas toujours les situations dans lesquelles nous nous retrouvons, nous disposons toujours de notre libre arbitre.

 

 

Le mot de la fin de

Véronique Maciejak

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 

Parce qu’il fait du bien, qu’il véhicule des valeurs qui me semblent essentielles comme la bienveillance, l’amitié, le bonheur, l’optimisme, la liberté… et parce que, l’air de rien, il invite chacun à se questionner sur ses propres choix de vie et ses aspirations les plus profondes.

Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

Les lecteurs sont unanimes pour dire que mon roman se lit vite et de manière très fluide.  C’est une vraie bouffée d’air frais qui a deux lectures possibles. Soit vous le lisez pour l’histoire d’Emma, parce que le monde de la radio vous intéresse ou parce ce que vous aussi vous vous reconnaissez dans ce manque de reconnaissance professionnel. Soit vous le lisez pour tout le côté développement personnel en réalisant les activités qui y sont proposées.

 

Vous aviez toujours rêvé d’être journaliste ?

Vous n’arrivez pas à danser sous la pluie ?

Alors n’attendez pas que les orages passent : lisez ce feel-good qui vous veut du bien !

 

Si Véronique Maciejak vous a convaincus, 

achetez N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie !

Image de la couverture

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice VÉRONIQUE MACIEJAK aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Travel Colibri

Voyages du monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

Le Sushi Qui Bouquine

Lecture et pop-culture

La petite vie d'Elou - Une maman ordinaire.

La vie d'une maman de 2 enfants de 4 et 2 ans. Qui aime cuisiner et découvrir et tester des nouvelles choses.

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

Le Piano-Bar de la Culture

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ L'imagineuse du web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

La Cocci-Lectrice

Blog Littéraire - "Lire c'est être aussi léger qu'une plume et aussi vagabond que l'imagination !" SophieCsx

%d blogueurs aiment cette page :