Les Chroniques Pressées

Flash Auteur 40 – Charlotte Bona

Scroll down to content
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit entre « FLASH AUTEUR 0 – un livre flashé » ou « FLASH AUTEUR 0 – plusieurs livres flashés »
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MP sur FB ou par mail rempli intitulé « FLASH AUTEUR – son nom »
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* partage au moins un autre Flash Auteur ou une chronique sur son profil ou un groupe FB afin de faire connaître d’autres auteurs (exception pour les auteurs n’ayant pas FB) !
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Charlotte Bona

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que CHARLOTTE BONA ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

Photo auteur

Charlotte Bona,

autrice de la trilogie HAVENSELE – tome 1 : CITÉ NOIRE, et tome 2 : CITÉ BLANCHE

Aux éditions Rroyzz

 

 

Charlotte Bona vue par

Charlotte Bona

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

Méticuleuse, du genre fourmi, qui écrit tous les jours, ce qui en soit n’est pas très glamour !

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

Lorsque mon esprit s’évade du quotidien, lors de promenades en bord de mer ou en forêt.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Parce que je n’ai pas le choix… Mes histoires cherchent à tout prix à sortir de ma tête !

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

À divertir, mais aussi à faire réfléchir sur des thèmes bien précis comme le libre arbitre, l’avenir de notre civilisation, le changement climatique, le droit des femmes.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Hommes et femmes adultes, intéressés par l’anticipation et les questions actuelles sur la géopolitique, l’évolution de nos sociétés, les défis à relever dans l’avenir.

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Marcel Pagnol et sa trilogie : Marius, Fanny et César.

7. Quel titre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

Si c’est un homme, de Primo Levi, un titre coup de poing qui se réfère aux processus de déshumanisation dans les camps de concentration et d’extermination de l’Allemagne nazie.

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Scarlett O’Hara, l’héroïne d’Autant en emporte le vent, pour sa jeunesse, sa fougue, sa vitalité et son égocentrisme !

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

Le mythe de Sisyphe, car la cruauté de cette punition divine me fascine depuis le collège.

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » les feux qui brûlent en nous.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait »

de Mark Twain, une citation qui me guide en permanence.

 

 

71675529_2388377714610528_2731301352863956992_n

En août 1945, l’explosion des premières bombes atomiques au-dessus du Japon provoque l’éveil d’une entité télépathe d’origine extra-terrestre, en stase dans les profondeurs de la Terre. Sa mission : créer un refuge pour recueillir des milliers d’hommes et de femmes ainsi que des représentants des espèces animales et végétales. La fin du monde, dans une gigantesque apocalypse nucléaire, se produira au cours du prochain siècle.

Soixante-seize ans plus tard, Mathilde Morens et Jonas Ohlson, deux brillants climatologues, rencontrent l’hostilité de leur milieu scientifique suite à la publication de leurs travaux novateurs sur la mousson en Inde et au Pakistan. Un riche mécène britannique, Thomas Andlauer, va leur proposer de financer leurs recherches. Une aide à double tranchant, car l’homme est un humain modifié par l’entité extra-terrestre et ses objectifs se révéleront très différents des attentes des deux climatologues.

 

Le titre Cité noire 

vu par Charlotte Bona

 

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Cité est le nom de celle qui gouverne Havensele, une entité extra-terrestre aux personnalités multiples, comme le laissent présumer les trois titres de la trilogie : Cité noire ; Cité blanche ; Cité rouge !

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

La cité décrite par les philosophes grecs.

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

Son ambivalence… sur la nature de Cité.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

J’aime à penser que Cité apparaîtra à la fin comme le personnage clé de la trilogie.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

Thomas Andlauer, un humain modifié par une mystérieuse entité extra-terrestre, arrivera-t-il à retarder la fin du monde et à sauver la femme qu’il aime ?

 

 

Liste des personnages

Mathilde Morens :

climatologue franco-suédoise de 33 ans, au caractère bien trempé, et déterminée à faire reconnaître ses recherches novatrices sur les catastrophes climatiques.

Jonas Ohlson :

collègue climatologue et meilleur ami de Mathilde, un homme lumineux et altruiste, tout aussi déterminé que la jeune femme à faire reconnaître la validité de leurs travaux scientifiques.

Thomas Andlauer :

mécène britannique à la Surface et Maître des émissaires d’Havensele, prêt à tout pour trouver des humains compatibles avec Cité et retarder l’échéance fatale d’une troisième guerre mondiale.

Alexian Andlauer :

cousin et bras droit de Thomas, émissaire impitoyable et dévoué à la cause d’Havensele, éprouvant une grande affection pour Thomas qu’il considère comme son frère.

Cité :

entité extra-terrestre sortie de stase en mai 1945, lors des explosions atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, fondatrice d’Havensele, se matérialisant sous trois avatars de femmes d’âge différent.

 

Les personnages de Cité noire 

vus par Charlotte Bona

 

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Oui, tous, y compris ceux des personnages secondaires.

2. En quoi ? Une phrase pas plus !

Ils sont soigneusement choisis en fonction de mes coups de cœur musicaux, littéraires ou cinématographiques, car j’ai besoin de ce lien pour les faire vivre et leur donner une âme.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Oui, mais je crains qu’il ne reste très obscur pour les lecteurs, comme celui de Jonas, choisi pour Jonas Jonasson, l’auteur de l’excellent roman, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

Je suis synesthésique, donc pour moi un prénom, c’est à la fois de la musique et de la couleur, une jolie carte d’identité en fait.

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Alexian Andlauer, aux allures de dandy britannique, beau gosse et tueur efficace.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

J’aime son humour, son point de vue qui amène toujours un changement de perspective au lecteur et sa grande gentillesse à mon égard : les dialogues et les monologues intérieurs d’Alexian sont toujours très faciles à écrire.

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Mathilde, indéniablement, pour son caractère entêté 🙂

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Il n’y a aucun personnage que je n’aime dans Cité noire ou les tomes suivants, car tous sont mes enfants de « papier » et appréciés autant pour leurs qualités que leurs défauts.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Jonas ! Pour son côté lumineux, sa générosité et son altruisme.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Euh… Joker, parce que les lecteurs ignorent jusqu’à la fin qui est le méchant dans l’histoire.

(Je suis magnanime 😛 J’accorde toujours les jokers qui permettent de garder le suspense !)

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Je leur invente une vie, de la naissance jusqu’au moment où ils arrivent dans l’histoire.

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Cité… du moins, je l’espère !

 

 

L’intrigue de Cité noire 

vue par Charlotte Bona

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécues ? En une phrase, si possible !

Surtout pas ! 🙂

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Non, dès le commencement, l’histoire, ses rebondissements ou révélations ainsi que la fin étaient très clairs dans mon esprit.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Oui, tout à fait, bien que j’ai emprunté de temps à autre des chemins de traverse.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

La fin du tome 1 me plaît dans le sens où elle suscite intrigue et intérêt pour la suite et que je n’ai pas pleuré à chaudes larmes comme en écrivant la fin du tome 3.

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

L’enfer est pavé de bonnes intentions.

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Ne laissez pas le passé obscurcir votre présent ou oblitérer votre avenir.

 

 

Le mot de la fin de

Charlotte Bona

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ?
Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

Soyez curieux ! Le tome 1 Cité noire de la trilogie Havensele est avant tout l’histoire de femmes et d’hommes confrontés à l’extraordinaire et dans lesquels chacun peut se retrouver.

 

Une entité extra-terrestre qui gère l’humanité ?

Et sous trois avatars différents ?

J’adore !

Si vous aussi, vous aimez les univers dystopiques avec des Deus Ex Machina extra-terrestres aux dessins énigmatiques,

lisez Cité noire !

 

Si Charlotte Bona vous a convaincus, 

achetez Cité noire, tome 1 d’HAVENSELE !

71675529_2388377714610528_2731301352863956992_n

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice CHARLOTTE BONA aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

3 Replies to “Flash Auteur 40 – Charlotte Bona”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

Le Sushi Qui Bouquine

Lecture et pop-culture

La petite vie d'Elou - Une maman ordinaire.

La vie d'une maman de 2 enfants de 4 et 2 ans. Qui aime cuisiner et découvrir et tester des nouvelles choses.

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

Le Piano-Bar de la Culture

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

Cicco Lady

Positive photography ❤️

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Amel'z on web ♡

Blog lecture, écriture et développement personnel

Les mots d'Eric

J’ai décidé d’ouvrir un blog dédié à l’amour que je porte aux mots, à la poésie. Depuis quelques temps j’avais pris l’habitude de publier tous les dimanches, une poésie, un court texte en prose, une micro nouvelle, généralement illustrée d’une photographie. J'ai envie d’aller un peu plus loin et de ne plus mélanger mes publications qui ne sont pas de même nature. C’est vrai aussi que jamais je n’ai ressenti aussi fort le besoin de prendre le temps d’écrire, pour apporter un peu d’apaisement dans une période où les mots sont trop souvent abîmés, à trop les utiliser pour salir, pour haïr. Ces textes que je vous propose de découvrir ou de redécouvrir, ont pour certains été écrits il y a longtemps, d’autres seront des productions du jour.

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

Heart Hanea's Book

Blog Littérature

Le point Cul

- un point culturel et culinaire -

Nana Booklover

"She reads books as one would breathe air, to fill up and live"

darkjeanblackshirtduskyshoes.wordpress.com/

Blog mode, beauté, mode de vie.

Le monde enchanté de mes lectures

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté

Les Cent Ciels

Être, Exister, De-Venir, Vivre, Réalité, Action, Agir, Plaisirs_Emotions_Désirs_Sensations_Emois_Désirs_Perceptions_Réalisations, Jouir

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

La petite rédactrice

Tutorat - Rédaction - Correction

La Cocci-Lectrice

Blog Littéraire - "Lire c'est être aussi léger qu'une plume et aussi vagabond que l'imagination !" SophieCsx

Hélène Destrem

Auteure de romans et de nouvelles de genres différents, je suis aussi correctrice d'édition.

%d blogueurs aiment cette page :