Les Chroniques Pressées d'une prof de français

Flash Auteur 41 – Marushka Tziroulnikoff – LES FEMMES QUI SE COMPORTENT BIEN MARQUENT RAREMENT L’HISTOIRE

Scroll down to content
Une question, une réponse  : le tout en une seule phrase !
Attention, exercice de concision difficile mais qui permet une rencontre flash et explosive !

 

*********************************************************************************************************
***Règlement ***
N’importe qui peut participer du moment qu’il :
 
* est un auteur ayant déjà publié un livre ou une nouvelle en auto-édition ou en maison d’édition
* choisit un livre à présenter dans son Flash Auteur
* me demande le questionnaire (doc word) et me le retourne par MAIL rempli et intitulé « FLASH AUTEUR – son nom » (avec la date de sortie du livre s’il est à paraître)
* répond aux questions en une seule phrase (de la majuscule jusqu’au point = soit une phrase simple, soit une phrase complexe)
* patiente pour la publication de son Flash Auteur, car les publications des Chroniques Pressées paraissent au rythme d’une parution par semaine avec alternance des menus pour éviter de lasser les lecteurs (de plus, le but du Flash Auteur est de mettre en avant les auteurs et donc de laisser de l’espace à chacun pour avoir sa part de visibilité !)
* Et il n’est pas interdit de partager d’autres Flashs Auteurs d’amis ou intéressants de temps en temps pour faire connaître mes interviews ! 😉
*********************************************************************************************************

 

 

Il est grand temps d’en savoir plus sur…

 

Marushka Tziroulnikoff

*** Questions avant lecture du livre ! ***

 

Je suis très heureuse que MARUSHKA TZIROULNIKOFF ait accepté de se prêter à l’exercice difficile de « la réponse en une phrase » et la remercie pour sa participation !

 

 

67407984_719389688519440_4043340748563677184_n.jpgMarushka Tziroulnikoff,

autrice de plusieurs romans dont LES FEMMES QUI SE COMPORTENT BIEN MARQUENT RAREMENT L’HISTOIRE

Wynn Sigel éditions

 

 

Marushka Tziroulnikoff vue par

Marushka Tziroulnikoff

 

1. Quel genre d’écrivain es-tu ? En une phrase ou un mot !

Complexe.

2. Comment te vient l’inspiration ? En une phrase !

Elle est toujours là.

3. Pourquoi est-ce que tu écris ? En une phrase ! (On ne triche pas ! Je surveille)

Parce que c’est essentiel.

4. À quoi servent tes écrits, à ton avis ? En une phrase, toujours !

À me permettre de voir le chemin parcouru et peut-être, sans aucune prétention, à éclairer parfois celui des autres.

5. Pour quel(s) lecteur(s) ? En une phrase, encore !

Pour tous.

6. Quel est ton auteur favori (roman, théâtre ou poésie) ? En une phrase et un titre d’oeuvre si tu veux !

Stephen King.

7. Quel titre t’a le plus marqué ? En un titre et éventuellement quelques mots du pourquoi !

La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan.

8. Quel est ton personnage préféré tout texte confondu ? Présente-le en une phrase et quelques mots !

Alice, celle du Pays des Merveilles.

9. Quel est le mythe que tu préfères ? En une phrase !

La légende arthurienne.

10. Complète ce début de citation d’Apollinaire : « Il est grand temps de rallumer… » En quelques mots ou une phrase, au choix !

« Il est grand temps de rallumer » la conscience en chacun.

11. Quelle est ta citation de cœur (qui t’a marquée, qui te définit ou qui te guide pour écrire ?) Là ça peut dépasser une phrase, la faute à l’auteur cité !

Vivre et laisser vivre.

 

 

 

« Lâche Maria, lâche » dit l’uwishin.

Et si je cessais de rêver ma vie pour vivre mon rêve, cela me rendrait-il plus heureuse ?

« Une cage, aussi dorée soit-elle, reste une cage… Tu es une louve blanche, libre, et une louve enseigne » dit le jeune chamane, fils de l’uwishin.

Comment prendre ma place, être la femme que je suis et non pas celle que les autres attendent que je sois dans cette société voguant entre hypocrisie et virtualité ? Et si j’étais arrivée aux limites de mon parcours, de ma vie ? Et si…

« Lâche Maria, lâche et vis maintenant l’expérience réelle de l’instant présent que tu choisis pour toi. L’Autre y trouvera peut-être la liberté qu’il choisira pour lui-même… ou pas. Voilà le changement à opérer. »

 

 

Le titre Les femmes qui se comportent bien marquent rarement l’histoire 

vu par Marushka Tziroulnikoff

 

1. Pourquoi ce titre ? En une phrase, on continue !

Parce que je suis une femme et que je me demande encore ce que cela veut dire : se comporter bien.

2. Que t’inspire-t-il, à toi ? En une phrase, courage !

Un vent de liberté.

3. Qu’aimes-tu dans ce titre ? En une phrase !

Je trouve qu’il a un côté provoc.

4. Quel lien avec ce que tu racontes ? En une phrase et sans trop en dire bien sûr !

Ce que je raconte dans mon livre est une quête de soi, une quête de son identité, une quête de sa féminité.

5. Si tu devais résumer ton livre en une seule ligne d’horizon à l’image de mes EN UNE LIGNE, que dirais-tu ?

Les femmes qui se comportent bien marquent rarement l’histoire : une tranche de vie initiatique, exaltante, engagée et décapante qui ramène à soi au-delà de l’illusion de toutes les croyances aussi profondément enfouies soient-elles.

 

 

Les personnages de

Les femmes qui se comportent bien marquent rarement l’histoire

vus par Marushka Tziroulnikoff

 

 

1. Les prénoms de tes personnages ont-ils une importance ? En une phrase, toujours !

Sans plus.

2. En quoi ? Une phrase pas plus !

Ils sont simplement des repères.

3. Font-ils passer un message ? Si tu as besoin de rajouter quelque chose à la question précédente, mets-le ici !

Non.

4. Qu’est-ce qu’un prénom représente pour toi ? Ton avis personnel en une phrase !

 Une personnalité.

5. Quel est le personnage de ton roman que tu préfères ? Son nom et une petite présentation de lui en une phrase !

Je n’en ai pas, tous ont leur importance.

6. Pourquoi ? Ton explication en une phrase !

Parce que nous sommes tous des maîtres les uns pour les autres.

7. Celui qui te ressemble ou t’a ressemblé ? En une phrase !

Marie, celle qui s’interroge constamment sur tout.

8. Le personnage que tu aimes le moins de ton roman, s’il y en a un ? En une phrase, on n’oublie pas !

Il n’y en a pas, chacun a son rôle à jouer.

9. À quel personnage de ton roman, selon toi, faudrait-il ressembler ? En une phrase !

Il ne faut ressembler à personne et rester soi-même ou tout du moins, découvrir qui l’on est.

10. À quel personnage ne faudrait-il surtout pas ressembler ? En une phrase !

Oser être soi, vraiment, totalement, est déjà un sacré défi.

11. Comment as-tu fait naître tes personnages ? En une phrase, oui c’est dur, je sais !

Ils existent dans la vraie vie, tous, j’ai juste changé les prénoms.

12. Quel personnage de ton histoire, pour toi, sera inoubliable ? En une phrase !

Ramon, le chamane.

 

 

L’intrigue de

Les femmes qui se comportent bien marquent rarement l’histoire

vue par Marushka Tziroulnikoff

 

1. Est-ce que cette histoire est tirée de choses que tu as vécues ? En une phrase, si possible !

Oui, complètement.

2. As-tu imaginé la fin de l’histoire avant d’avoir le début ? En une phrase !

Non, c’est une partie de ma vie exactement comme je l’ai vécue.

3. Est-ce que l’histoire actuelle est similaire à tes premières idées en écrivant le texte ? En une phrase !

Totalement.

4. Est-ce que tu aimes ta fin ? Explique-nous en une phrase sans trop en dire !

Oh oui !

5. Que faut-il retenir de ton histoire ? En une phrase, c’est important !

Qu’il faut oser prendre des risques et tout lâcher, du jour au lendemain, même et surtout lorsque l’on ne sait pas où cela va nous mener.

6. Quel message as-tu voulu faire passer ? En une phrase, ça continue !

Ayez confiance.

 

 

Le mot de la fin de

Marushka Tziroulnikoff

En quelques lignes !

Pourquoi devrait-on lire ton roman ? 

Parce que ce que j’ai vécu est à la portée de tous, il suffit juste… d’oser !

Que dirais-tu pour nous le faire ouvrir et lire ?

« Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances. »

(Marianne Williamson)

 

Vous aimez les récits autobiographiques ?

Vous vous intéressez au chamanisme, à la spiritualité et à la forêt amazonienne ?

Alors venez découvrir l’incroyable voyage de Marushka en Equateur auprès d’un chamane shuar !

 

Si Marushka Tziroulnikoff vous a convaincus, 

achetez Les femmes qui se comportent bien marquent rarement l’histoire !

67402807_484453102287521_701679398536871936_o.jpg

 

C’était Mélodie Ambiehl aux questions et l’autrice MARUSHKA TZIROULNIKOFF aux réponses !

Merci à ceux qui ont suivi ce Flash Auteur, 

je vous laisse sur un extrait SPLENDISSIME de la pièce de théâtre Les Mamelles de Tirésias d’Apollinaire

(il aurait adoré mon néologisme, je n’en doute pas!) :

 

 

« Les étoiles mouraient dans ce beau ciel d’automne

Comme la mémoire s’éteint dans le cerveau

De ces pauvres vieillards qui tentent de se souvenir

Nous étions là mourant de la mort des étoiles

Et sur le front ténébreux aux livides lueurs

Nous ne savions plus que dire avec désespoir

ILS ONT MÊME ASSASSINÉ LES CONSTELLATIONS

Mais une grande voix venue d’un mégaphone

Dont le pavillon sortait

De je ne sais quel unanime poste de commandement

La voix du capitaine inconnu qui nous sauve toujours cria

IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

 

Les Mamelles de Tirésias, Guillaume Apollinaire. 

One Reply to “Flash Auteur 41 – Marushka Tziroulnikoff – LES FEMMES QUI SE COMPORTENT BIEN MARQUENT RAREMENT L’HISTOIRE”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Blog Site of Gabriele R.

Post, news, diary... All the world around me, ALL THE WORDS AROUND YOU

l'encre de l'écriture poétiques

L'amour n'est pas une légende

Les chroniques de Louise Desmons

Petits textes d'humeurs et d'humour. Tous contes faits.

Le tempo des livres

Une plume, des rythmes.

Histoire et Animaux en folie

Histoire, Animaux , actualité...

BSF

Voir, juger, agir.

Travel Colibri

Voyages sur le monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

lesushiquibouquine.wordpress.com/

Blog lecture et pop-culture

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

LE COMPTOIR DE LA CULTURE

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Allée des mots ♡

Blog lecture, écriture, art, développement personnel

La Lectrice Compulsive

Je voyage au gré des pages sur une mer d’encre.Lectrice passionnée, je partage avec vous mes lectures à travers mes chroniques.Je partage mes textes sur L’autrice compulsive https://lautricecompulsive.wordpress.com//

Les mots d'Eric

La poésie est partout, je la sens, la ressens, la partage...

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

%d blogueurs aiment cette page :