Les Chroniques Pressées d'une prof de français

Chronique Pressée 44 – Ein Blusten (abandon)

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

coffe-4289545_1920

Ein Blusten

ne m’a pas suffisamment convaincue !

 

ABANDON

Je n’ai pas suffisamment accroché

à l’intrigue et au personnage principal

 

 

Ein blusten, Kevra en mission

De J.M. Lykkes

Onyx

69176574_2546372115414016_1522521453520486400_o

 

Quatrième de couverture :

Ein Blusten fait partie des Kevras, un corps d’élite rompu aux enquêtes difficiles et jouissant de passe-droits sans limites. Aussi, lorsqu’Oami, la fille du grand patron de la S.A.H.A disparaît, c’est à l’agent Blusten que l’on confie l’affaire. Dotée d’un sens du devoir à la limite de la névrose, Ein se lance dans un contre-la-montre effréné au cœur de la mégapole en compagnie d’Ejoa, une IA envahissante adepte du placement de produit. Entre interrogatoires musclés, explosions plasmiques et joutes verbales décalées, Ein ne ménage ni ses efforts ni ses victimes pour retrouver la jeune fille aux motivations méconnues.Rythmé et nerveux, Ein Blusten : Kevra en mission est un condensé d’actions saupoudré d’humour corrosif. Le tout servi par une héroïne que vous allez adorer détester.

— SF / Post-apocalypse —

 

 

Lecture abandonnée

 

Ce livre a un titre accrocheur, une histoire prometteuse et une super belle couverture…

Oui mais voilà, ça n’a quand même pas collé avec moi !

Je n’ai pas accroché à l’intrigue et au personnage principal, ou en tout cas, pas suffisamment ! 

Au début, j’ai apprécié le côté SF et dystopique qui m’a plongée dans un monde futuriste ultra connecté : jambes artificielles, IA, armures et armes futuristes… Mais très vite, j’ai été déçue de ne pas en apprendre bien plus sur ce monde et surtout de voir qu’Ein, le personnage principal, était assez peu développé – je n’ai pas non plus trouvé les personnages secondaires intéressants ou attachants – et ne remettait pas du tout en cause sa vie, n’amenant ainsi aucune réflexion philosophique ou humaine. 

Alors oui, Ein est une jeune femme forte (ok plus dure que l’acier serait plus exacte) et insensible qui n’est pas dénuée de charme, mais finalement le personnage que l’on préfère est sans conteste son IA, Ejoa, bourrée d’humour, d’ironie et parfois de bons « sentiments » même ! Plus humaine que l’héroïne, son duo avec Ein est une vraie réussite du roman ! (Vous voyez je ne dis pas que des choses méchantes ?! XD Quand c’est bien, je le dis aussi ! Et ce point là est vraiment très bien !)

Mais ce n’était pas suffisant pour moi car je recherche dans mes lectures – surtout de SF : des réflexions philosophiques et existentielles, des personnages à la psychologie développée plus en profondeur et des révélations sur l’univers plutôt que de l’action à tout va.

L’intrigue a manqué pour moi de piment, outre l’action musclée ! J’aurais aimé en savoir beaucoup plus sur Ein  – et le pourquoi de son horrible caractère (peut-être en apprend-on davantage dans la suite du roman mais je n’ai pas tenu jusque-là !)  – et que l’intrigue amène plus de suspense. Le côté un peu dépravé de ce monde sombre et sans espoir, accentué par un personnage déshumanisé, ne m’a pas plu. Cela manquait d’héroïsme à mon goût. Les salauds de bas étage, ce n’est pas trop mon truc, ni les personnages peu raffinés et grossiers (comme le sont Ein et Oami).

 

 

cafe-2345972_1920

Pour résumer, ce roman a manqué POUR MOI de suspense, de mystère, de développement autour du personnage d’Ein et surtout de réflexions philosophiques sur notre avenir et la place de l’homme dans cette nouvelle humanité « artificielle » à peine effleurée dans le roman. Les personnages, hormis Ejoa l’Intelligence Artificielle, étaient trop grossiers et lisses pour me plaire…

Mais si vous aimez les femmes au cœur d’acier, les répliques tranchantes, l’action à coup de gros flingues plasma, encore de l’action, et des armures futuristes et des disputes cinglantes entre un agent en mission et son IA trop envahissante, foncez !

❤ Le gros point fort du roman pour moi :

la personnalité raffinée et moqueuse de l’IA, Ejoa ! ❤

cafe-2345972_1920

Pour acheter Ein Blusten, Kevra en mission,

il suffit de cliquer !

69176574_2546372115414016_1522521453520486400_o

 

À votre tasse de café… Kevra en mission !

coffe-4289545_1920

 

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Au bonheur des lettres

Ambitions littéraires

l'encre de l'écriture poétiques

L'amour n'est pas une légende

Les chroniques de Louise Desmons

Petits textes d'humeurs et d'humour. Tous contes faits.

Le tempo des livres

Une plume, des rythmes.

Histoire et Animaux en folie

Histoire, Animaux , actualité...

Livresque78 Mag&Priscilla

Blog littéraire, livres, chroniques, avis, idèes.

BSF

Voir, juger, agir.

Travel Colibri

Voyages sur le monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

lesushiquibouquine.wordpress.com/

Blog lecture et pop-culture

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

lilitherature

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Allée des mots ♡

Blog lecture, écriture, art, développement personnel

La Lectrice Compulsive

Je voyage au gré des pages sur des mers d’encre.Passionnée de lecture depuis toute petite,j’aime lire de tout mais plus que tout les fictions historiques et romans fantastique.

Les mots d'Eric

La poésie est partout, je la sens, la ressens, la partage...

%d blogueurs aiment cette page :