Les Chroniques Pressées d'une prof de français

Chronique Pressée 51 – Un triangle presque parfait (abandon)

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

rose-2787809_1920

Un triangle presque parfait

ne m’a pas plu !

 

ABANDON

Je n’ai pas aimé la thématique du vampire et la façon dont elle est traitée

 

 

Un triangle presque parfait

De Virgnie Gossart

Les Presses Littéraires

un-triangle-presque-parfait

 

Quatrième de couverture :

Après un début de soirée au goût amer, Lilas se laisse entraîner par son amie Marie dans une aventure singulière et inespérée. Leur périple les conduit devant la façade d’un château gothique perdu dans la nature. Véritable aberration architecturale, ce lieu est réputé pouvoir répondre à tous les désirs de ceux qui osent en franchir le seuil. C’est le début d’un voyage qui conduira les deux héroïnes à remettre en question leurs certitudes sur l’amitié, l’amour, les normes sociales, les différentes formes d’aliénation de l’être ; à atteindre et franchir la frontière poreuse entre songe et réalité. Lilas et Marie découvriront-elles cet autre versant du réel qu’elles ont si souvent appelé de leurs vœux ? Et si le prix de cette découverte était la mort ? Et si cette mort n’était pas la fin, mais le début d’une nouvelle ère ? Histoire d’un triangle amoureux à géométrie variable, récit métaphorique, sombre rêverie sur le sang : Un triangle presque parfait est tout cela à la fois. Un roman qui bouscule les codes des genres policier et fantastique, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.

— Fantastique / Érotique / Policier —

 

 

Lecture abandonnée

 

Certes, ce livre fait preuve d’une élégance stylistique et d’une grande culture…

Mais cela ne m’a pas suffit pour être prise dans l’intrigue !

Après avoir lu une soixantaine de pages :

J’ai trouvé l’intrigue policière anecdotique et l’enquêteur effacé : je n’ai pas aimé cet aspect du récit

L’esthétisme fantastique du roman, pourtant très littéraire, ne m’a hélas pas séduite car le vampire n’est pas un montre qui me fascine

Je n’ai pas trouvé les personnages suffisamment originaux pour me raccrocher à l’histoire

Les passages érotiques étaient pour moi hors-propos, ou en tout cas, ce n’était pas du tout ce que je souhaitais lire en me plongeant dans une intrigue aux allures de récit fantastique littéraire et d’enquête policière

En un mot, je n’ai pas aimé le mélange des genres fantastique, littéraire, policier et érotique autour du vampire !

 

 

cafe-2345972_1920

Pour résumer, ce roman a manqué POUR MOI d’originalité et de modernisme dans le traitement de la figure du vampire (de ce que j’ai lu en soixante pages en tout cas). Or, je préfère les réécritures surprenantes des mythes et des légendes !

Maintenant, cela n’enlève rien à la qualité des références, à la propreté de l’écriture et au fait que des lecteurs amateurs de vampire sur tonalité fantastique littéraire pourraient tout à fait adorer cette histoire !

Je vous invite donc à vous faire votre propre avis si vous aimez les vampires, la littérature, l’érotisme et les récits fantastiques sombres du XIXè siècle !

cafe-2345972_1920

*** Remerciements ! ***

Je remercie infiniment Virginie Gossart pour l’envoi de son roman et sa confiance même si malheureusement je n’ai pas aimé le sujet de son histoire… Je reste toutefois heureuse d’avoir pu découvrir une nouvelle autrice ! Et qui sait ? Son prochain roman pourrait peut-être davantage me correspondre ? D’un livre à l’autre…

Pour acheter Un triangle presque parfait,

il suffit de cliquer !

un-triangle-presque-parfait

 

À votre tasse de café… presque parfaite !

rose-2787809_1920

 

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

2 Replies to “Chronique Pressée 51 – Un triangle presque parfait (abandon)”

  1. Bonjour Mélodie,
    Concernant ce livre on atteint, je trouve, les limites de l’exercice de la critique d’un livre non lu entièrement. En effet, le lecteur peut comprendre en fin de roman, au travers d’une mise en abyme aussi brillante que surprenante, la finalité du propos, apportant ainsi un éclairage radicalement nouveau sur le récit et son style. A mon avis, en reprenant et mélangeant finement les codes de plusieurs genres littéraires, l’auteure s’est livrée à un exercice de style.
    Concernant l’érotisme soft de l’ouvrage, il était me semble-t-il totalement indispensable, car consubstantiel au mythe du vampire. Ce point est par ailleurs fort bien traité dans le film de Neil Jordan « Entretiens avec un vampire »..
    Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé mais adoré le livre de Virginie Gossart. Merci de m’avoir donné l’opportunité d’en dire tout le bien que j’en pensais.
    Jean-louis Matricon.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, merci pour ce commentaire très élogieux sur ce livre qui ne m’a pas plu ! Je suis ravie que vous contre-balanciez mon propos sincère et honnête par un avis contraire ! Cela est enrichissant et permettra aux lecteurs de voir deux façons d’appréhender ce récit ! J’aimerais juste préciser que cette chronique n’est qu’une explication de mon arrêt de lecture, pas une chronique sur le livre et ses messages, ni sa finalité, puisque je ne l’ai pas lu jusqu’au bout : je ne peux donc pas juger et ne le fais pas de l’intégralité du livre. J’ai cependant partagé mon ressenti sur les premières pages lues, qui ne m’ont pas plu au point de ne pas pouvoir lire la suite. Cela vient surtout du fait que je n’aime pas la thématique du vampire comme je l’ai bien dit. Ayant reçu ce livre en SP, il m’aurait paru malhonnête de ne rien en dire. Je parle de tous les livres que je lis, abandonnés ou pas, aimés ou pas. Encore merci pour votre commentaire sur cet ouvrage, dont je n’ai pas remis en cause la qualité et qui plaira sans doute beaucoup aux fans du mythe du « vampire ».

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

l'encre de l'écriture poétiques

L'amour n'est pas une légende

Les chroniques de Louise Desmons

Petits textes d'humeurs et d'humour. Tous contes faits.

Le tempo des livres

Une plume, des rythmes.

Histoires en folie et Animaux

Histoire , Animaux , actualité et J'en passe...

BSF

Voir, juger, agir.

Travel Colibri

Voyages sur le monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

Le Sushi Qui Bouquine

Lecture et pop-culture

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

LE COMPTOIR DE LA CULTURE

auteur(e)s et chroniqueur(se)s du piano bar

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Allée des mots ♡

Blog lecture, écriture, art, développement personnel

La Lectrice Compulsive

Lectrices passionnées chroniquent leurs récentes et anciennes lectures afin de les partager avec d'autres passionnés de lecture.Voyageons au fil des pages sur des mers d encre

Les mots d'Eric

La poésie est partout, je la sens, la ressens, la partage...

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

Je lis et je raconte...

Chers lecteurs, chères lectrices, attention à votre petit coeur. Je vais vous révéler mon intention secrète : vous faire vibrer, vous faire lire, vous faire vivre, tout simplement... Et si la littérature était plus qu'un loisir ? Et si c'était vital ? Imaginez l'infinité de mondes, d'univers, de sentiments, de vies, d'aventures, que l'on peut créer avec des mots placés les uns derrière les autres comme une belle farandole de joie et de couleur... Entrez dans mon coeur, entrez dans ma bibliothèque...

Dévolivre

Pour tous les dévoreurs de livres...

%d blogueurs aiment cette page :