Les Chroniques Pressées d'une prof de français

Chronique Pressée 65 – Nuit d’ô rage

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

coffee-1973549_1920

Avec Nuit d’ô rage,

découvrez ce que cache le cœur d’une femme blessée !

UNE LECTURE SYMPATHIQUE

pour les amateurs d’écriture facile et d’histoire à suspense !

2948417657_1_3

Nuit d’ô rage

D’Odile Marteau Guernion

Chez Esneval

nuit-dorage-front

Quatrième de couverture :

« Et puis elle arriva, longue jeune fille aux cheveux bruns tombant sur ses épaules, lèvres peintes en rouge rendant sa peau plus pâle. Elle était seule, un sac à main en bandoulière et un sac de voyage gonflé comme une baudruche dans la main droite, qu’elle laissa choir comme un poids trop lourd sur le pavé. Son regard m’accrocha dès son entrée dans la pièce. Une jolie robe rouge et noire, des fines chaussures découvertes, un foulard de soie, voilà ce que je vis et qui me reste encore aujourd’hui comme souvenir de son arrivée. »
Une locataire énigmatique si séduisante qui bouscule, déstabilise dans ses convictions la narratrice. Ce qu’elle avait cru jusqu’alors s’écroule se désagrège au contact de cette jeune Katia au passé chaotique et sulfureux.
Deux chemins contraires, deux femmes Marie-Noëlle et Katia, deux personnages aux caractères opposés qui ont besoin de façon différente l’une de l’autre. Après la disparition de Katia, mue par un désir irrépressible de comprendre, Marie-Noëlle entame un voyage vers le passé de celle-ci.

Odile Marteau Guernion, auteur de polars et romans à suspense signe ici son sixième roman. Une histoire intimiste, presque en vase clos, qui emmène son héroïne, Marie-Noëlle, vers une quête impossible.

— Roman à suspense / récit de vie —

Chronique Pressée :

En un mot :

∼ Orage et Ô rage

En une phrase :

∼ Remontez le fil chaotique de la vie de Katia à travers la quête de son amante Marie-Noëlle ∼

Sur la construction :

∼ Un labyrinthe de souvenirs et de secrets jusqu’à la nuit d’ô rage ∼ 

coffee-4152353_1280

bémol

L’écriture n’est pas, selon moi, à la hauteur de la poésie du titre ! Je m’attendais à un style lyrique ou très littéraire et j’ai été déçue. De plus, quelques maladresses de phrases et erreurs de mise en page (c’était le job de la ME) heurtent malheureusement la lecture.

Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages principaux : pour moi, il leur manquait un petit quelque chose d’émouvant, de poétique, un je ne sais quoi qui aurait touché mon âme (même s’ils étaient intéressants et cohérents psychologiquement, attention, mon ressenti est purement subjectif ici)

*

240_F_45067146_Zjt8iPADrnB7COO2zfrQIZZNiJySaJm0.jpg

Le titre est poétique et parfait !

Le récit manie avec réussite suspense et révélations, fausses pistes et questionnements : à aucun moment je n’ai deviné la fin !

Un début et une fin subtilement menés : j’ai adoré la révélation finale mais aussi l’après révélation (SPOILER : J’ai vraiment trouvé brillant de montrer, un à un, la réaction des personnages qui avaient croisé la route de Katia en apprenant sa mort dans le journal)

Un roman qui retrace avec pudeur et réalisme la vie brisée de deux femmes qui étaient si différentes !

coffee-4152353_1280

cafe-2345972_1920

Un roman à suspense qui se lit facilement !

Pour passer un bon moment de lecture, c’est l’idéal : écriture fluide, récit de vie saupoudré de révélations et un joli final qu’on ne devine pas (enfin pas moi en tout cas) !

Nuit d’ô rage allie avec réussite enquête, secrets et mensonges au milieu du récit de deux vies : celle de Katia qui a disparu et celle de Marie-Noëlle qui la cherche.

Il ne m’aura manqué qu’un style plus poétique pour tomber amoureuse de cette histoire !

cafe-2345972_1920

*** Remerciements ! ***

Je remercie infiniment l’autrice Odile Marteau Guernion de m’avoir envoyé son roman et d’avoir eu la patience d’attendre ma lecture ! Si je ne suis pas emballée par le travail de correction de la maison d’édition, le récit de l’autrice m’a tenue en haleine jusqu’au bout et la fin valait le coup ! Je préfère les styles plus travaillés, mais je n’exclus pas de lire un autre roman de l’autrice si l’histoire me tente !

Pour acheter Nuit d’ô rage,

il suffit de cliquer !

nuit-dorage-front

À votre tasse d’ô rage !

coffee-1973549_1920

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Blog Site of Gabriele R.

Post, news, diary... All the world around me, ALL THE WORDS AROUND YOU

l'encre de l'écriture poétiques

L'amour n'est pas une légende

Les chroniques de Louise Desmons

Petits textes d'humeurs et d'humour. Tous contes faits.

Le tempo des livres

Une plume, des rythmes.

Histoire et Animaux en folie

Histoire, Animaux , actualité...

BSF

Voir, juger, agir.

Travel Colibri

Voyages sur le monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

lesushiquibouquine.wordpress.com/

Blog lecture et pop-culture

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

La Bibliothèque de Lilly McNocann

"Books are often more than just books" — Roxane Gay

lilitherature.com

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Allée des mots ♡

Blog lecture, écriture, art, développement personnel

La Lectrice Compulsive

Je voyage au gré des pages sur une mer d’encre.Lectrice passionnée, je partage avec vous mes lectures à travers mes chroniques.Je partage mes textes sur L’autrice compulsive https://lautricecompulsive.wordpress.com//

Les mots d'Eric

La poésie est partout, je la sens, la ressens, la partage...

Au Bazart des Mots

"Entrez sur la pointe des pieds pour ne pas déranger nos rêves éveillés"

%d blogueurs aiment cette page :