Les Chroniques Pressées d'une prof de français

Chronique Pressée 73 – N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie

Scroll down to content
Vous manquez de temps ? Moi aussi ! Alors prenez votre café et lisez la Chronique Pressée du jour en quelques minutes seulement !

rain-5211094_1920

Avec N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie,

Partez à la reconquête de vos envies, de vous-même et de votre vie !

UN EXCELLENT ROMAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL !

Écriture fluide, histoire qui fait du bien et astuces de développement personnel concrètes

magnet-double-face-smiley-50mm (1)

N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie

De Véronique Maciejak

Chez Eyrolles

146826139_449567349419237_1768425417708282380_n

Quatrième de couverture :

Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu’elle assume en réalité les responsabilités d’un chef d’édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bons et plus que loyaux services, en l’absence de promotion, elle s’interroge sur le sens de son dévouement.

Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l’écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé…

— Roman de développement personnel —

Chronique Pressée :

En un mot :

∼ Découvre ta liberté !

En une phrase :

∼ Emma est une journaliste stressée, débordée et malheureuse qui ne vit que pour son travail et n’a aucune reconnaissance jusqu’au jour où elle apprend à retrouver le chemin d’elle-même grâce aux mails d’un séduisant philosophe

Sur les personnages :

∼ Pour une fois qu’un roman de développement personnel s’intéresse à une jeune femme de 30 ans, je dis merci ! Il n’y a pas qu’à 40 ou 50 ans que l’on a besoin de repenser sa vie, sa profession et ses rêves !  ∼ 

Les mots à retenir :

« La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. »

Sénèque

*

« Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un ; c’est vous qui vous brûlez. »

Le bouddha, Siddhartha Gautama

*

« Dans la vie, les jeux sont donnés, mais avec un jeu donné, chacun peut faire une partie différente. »

Goethe

coffee-4152353_1280

bémol

Le début du roman est maladroit : les descriptions des personnages s’enchaînent un peu comme des listes et les actions sont très racontées. On a l’impression d’entrer dans un documentaire plutôt qu’un roman.

La mise en page du roman m’a grandement surprise : pourquoi tous ces sauts de ligne à chaque paragraphe ? Je n’avais encore jamais vu ça ! L’éditeur devrait faire plus attention à sa mise en page qui ne fait pas très professionnelle.

*

240_F_45067146_Zjt8iPADrnB7COO2zfrQIZZNiJySaJm0.jpg

Le titre est très parlant et long ! J’aime ! (En plus, évidemment, de sa référence à Sénèque)

Le personnage d’Emma est très vrai ! Même si elle est entourée de personnages parfois un peu caricaturaux (mais qui peuvent exister dans notre monde ici et là), Emma, elle, pourrait vraiment être n’importe quelle femme de 30 ans en mal de repères ! Ni excessivement timide ou en manque de confiance en elle, Emma est juste une jeune personne qui a du mal à trouver sa place dans le monde du travail, qui ne sait pas quels rêves l’habitent et quelle vie elle désire vivre. Pire, elle pense qu’elle n’est pas libre de changer les choses car elle doit bien travailler pour gagner sa vie, ne peut forcer son patron à lui donner une augmentation et ne peut tomber sur l’amour comme par magie. Toutes ces croyances limitantes sont vraiment celles que l’on peut avoir une fois devenue adulte.

Passés les deux ou trois premiers chapitres un peu maladroits, la suite du roman est écrite avec fluidité et on la dévore !

Même si la fin est un peu attendue et idéalisée (ce n’est pas toujours aussi facile dans la vie), le message reste profond : il y a des opportunités partout tant qu’on sait les voir et on a parfois le job de nos rêves sous les yeux, il faut juste savoir le voir, oublier nos croyances en matière d’argent et d’ambition.

Une lecture qui fait tellement de bien ! Il y a beaucoup d’histoires feel-good très sympathiques et rafraîchissantes, pleines de bons sentiments et de peps qui remontent le moral, mais qui ne semblent pas possibles dans la vraie vie. Ici, la vie d’Emma est réaliste, on pourrait tous changer de job, changer nos perspectives de vie, et c’est ce qui rend ce livre si excellent ! Il nous aide vraiment à décompresser ou changer de vie !

Le petit plus : les mails de Julien Vascos peuvent vraiment s’adresser à nous et les activités pratiques conseillées sont tout à fait réalisables ce qui rend les conseils bien plus concrets ! Par exemple : ce roman ne nous dit pas seulement que c’est bien d’éprouver de la gratitude, il nous donne le conseil de faire un carnet de gratitude pour écrire chaque soir trois mercis : à soi-même, à quelqu’un d’autre ou au monde ! C’est ce que j’ai fait !

coffee-4152353_1280

cafe-2345972_1920

Un excellent roman de développement personnel accès sur le travail et les choix de vie. Emma est une jeune femme attachante qui ne s’épanouit plus comme animatrice à la radio et qui n’ose pas démissionner ou seulement envisager de faire autre chose. J’ai adoré suivre son développement personnel sans pathos ni excès. Ce roman chemine avec réalisme entre les difficultés, les moments de légèreté, les découvertes et l’émotion !

Si vous avez la trentaine, que vous ne vous épanouissez plus professionnellement, que vous avez du mal à prendre des décisions, que vous ne savez pas trop où orienter votre vie et que vous voulez retrouver le chemin qui mène à soi, alors ce livre est fait pour vous !

cafe-2345972_1920

Pour acheter 

N’attends pas que les orages passent

et apprends à danser sous la pluie,

il suffit de cliquer !

146826139_449567349419237_1768425417708282380_n

À la tasse de café qui vous fera danser sous la pluie !

rain-5211094_1920

Laissez-moi vos avis en commentaire !

Avez-vous aimé ma Chronique Pressée ?

La lecture de ce livre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Au bonheur des lettres

Ambitions littéraires

Le Temps d'un Livre

Bienvenue sur ce blog, lieu de partages et de découvertes littéraires.

l'encre de l'écriture poétiques

L'amour n'est pas une légende

Les chroniques de Louise Desmons

Petits textes d'humeurs et d'humour. Tous contes faits.

Le tempo des livres

Une plume, des rythmes.

Histoire et Animaux en folie

Histoire, Animaux , actualité...

Livresque78 Mag&Priscilla

Blog littéraire, livres, chroniques, avis, idées.

BSF

Voir, juger, agir.

Travel Colibri

Voyages sur le monde

Soif de Joie

Le développement personnel par la psychologie positive

lesushiquibouquine.wordpress.com/

Blog lecture et pop-culture

Livraisons Littéraires

Conseils livrés au quotidien

La Bibliothèque de Lilly McNocann

“Books are often more than just books” — Roxane Gay

lilitherature

Tout est littérature

Serial ReadeuZ

Chroniques littéraires

♡ Allée des mots ♡

Blog lecture, écriture, art, développement personnel

La Lectrice Compulsive

Je voyage au gré des pages sur des mers d’encre.Passionnée de lecture depuis toute petite,j’aime lire de tout mais plus que tout les fictions historiques et romans fantastique.

Les mots d'Eric

La poésie est partout, je la sens, la ressens, la partage...

%d blogueurs aiment cette page :